Neige, gel : comment protéger son chien du froid ?

© 6PA/MAXPPP
© 6PA/MAXPPP

La résistance au froid des chiens peut varier selon les races ou même au cours de leur vie. Un petit coup de pouce est parfois nécessaire en plein hiver, sous la neige ou le gel. Comment protéger votre animal de compagnie ? 

Par L.A.

Le pelage des chiens est en général suffisamment efficace pour les aider à lutter contre le froid. Les poils prennent d'ailleurs de l'ampleur à l'arrivée des premiers froids, surtout si le chien a l'habitude de vivre dehors. 

Pourtant, en fonction de son âge et de son état de santé, votre chien appréciera un petit coup de pouce, en cas de températures négatives.
Les chiots et les chiens âgés peuvent vraiment souffrir du froid. Ils grelottent ou ne bougent plus pendant la balade : les signes de gêne due au froid peuvent varier.

Sans problème de santé, un chien habitué à vivre dans la chaleur d’un doux foyer aura plus de mal avec les brusques changements de températures extérieures. Il peut être nécessaire de raccourcir la durée de sa balade, tout en continuant les sorties quotidiennes

Que faire pour protéger le chien du froid  ?

Les vétérinaires peuvent conseiller le manteau pour les chiens. Cela concerne les chiens âgés mais pas seulement, certaines races comme les levriers, ont parfois besoin de plus d'isolation thermique. 

En cas de neige, il est important de bien vérifier les coussinets du chien en rentrant et d'enlever (ou faire fondre) les morceaux de glaces qui pourraient l'irriter. En cas de froid intense, il est utile de badigeonner les coussinets préventivement, pour les protéger (à utiliser aussi si vous allez au ski ou si la neige persiste)

En ville, attention à tout ce qui peut favoriser la fonte de la neige : comme le sel sur la chaussée, ou encore l'antigel (potentiellement mortel en cas d'ingestion).

Le sel jeté sur la chaussée pour déneiger peut irriter les coussinets du chien. Il est important de les rincer à l'eau après la balade en ville, et de préventivement l'enduire d'un baume protecteur

Pour les chiens vivant à l'extérieur, il faut d'ailleurs rappeler que la niche doit être bien isolée du froid et du vent. Un chien peut mourir de froid s’il ne peut pas se mettre à l’abri ou s’il dort dans un endroit non isolé du froid.

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus