Cinq sous-marins nucléaires seront démantelés à Cherbourg à partir de cet été

Exercice de remorquage de sous-marin ce mardi matin dans la bassin de l'Arsenal de Cherbourg
Exercice de remorquage de sous-marin ce mardi matin dans la bassin de l'Arsenal de Cherbourg

Un exercice de remorquage de sous-marin s'est déroulé ce mardi matin dans le bassin de l'Arsenal de Cherbourg. Cette manoeuvre annonce le coup d'envoi cet été d'un vaste chantier qui va durer dix ans: la déconstruction de cinq sous marins nucléaires.

Par CM

Pas facile de manoeuvrer un mastodonte de 7000 tonnes et 100 mètres de long. Deux remorqueurs et quatre pousseurs de la Marine nationale étaient mobilisés ce mardi matin dans le bassin de l'Arsenal de Cherbourg pour remorquer l'Inflexible, l'un des cinq premiers sous-marins nucléaires lanceurs d'engin. Ces géants d'acier sont désormais à la retraite. Et leurs jours sont comptés.

Pour ces ex-fleurons de la Marine nationale, l'histoire va s'achever là où tout a commencé. En octobre 2016, la direction générale de l'armement a signé  le contrat de déconstruction des cinq sous-marins nucléaires lanceurs d'engins de première génération avec DCNS (désormais Naval Group). Le chantier va débuter en juillet prochain et s'étalera sur 10 ans. 

Durant 20 mois, chaque sous-marin va être désamianté puis découpé en lamelles de 2 mètres sur 2 qui seront ensuite expédiées dans différentes filières de recyclage. Ce chantier complexe et délicat va mobiliser une soixantaine de personnes et coûter plus de 120 millions d'euros.


Reportage de Patrick Mertz et Carole Lefrançois
Intervenants:
- Ingrid Parrot, porte-parole Préfecture maritime Manche-Mer du Nord
- Olivier Lezin, directeur du programme déconstruction

Cinq sous-marins nucléaires seront démantelés à Cherbourg à partir de cet été

 

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus