L'odeur d'algues noires en état de décomposition difficile à supporter dans la Manche

Varech, algues brunes, donnez-lui le nom que vous voulez / © JY Gélébart
Varech, algues brunes, donnez-lui le nom que vous voulez / © JY Gélébart

Une marée envahissante d'algues noires empeste la vie des touristes et des usagers de la mer à l'Ouest de Barfleur (50). L'odeur est nauséabonde. Ces algues qui ne seraient pas dangereuses pour la santé, sont arrivées avec les orages et se décomposent à cause de la chaleur.

Par Alexandra Huctin

Le phénomène de ce varech qui se détache des zones rocheuses, au large, est bien connu mais plutôt, l'hiver. Cette fois c'est en été que le phénomène se produit et en pleine période de fortes températures (et forte fréquentation).
Les algues qui ressemblent à un large "tapis noir" fermentent en surface et une odeur très forte se dégage.

Odeur nauséabonde


"C'est parfois insupportable", témoignent les riverains qui se bouche le nez. Au Camping de la blanche NEf, face au littoral, les estivants ne sont pas partis, trop heureux de profiter du soleil en Normandie mais ils se plaignent. 

 Vidéo France3 Normandie- Expérience peu agréable sur la plage de la Masse. 
Reportage sur la plage de la Masse
Jean-Yves Gélébart- Thierry Cléon
 

Des algues jusqu'aux genoux


Le plus difficile c'est peut-être pour l'école de voile qui a renoncé à embarquer sur les bateaux à marée basse : "on a des algues jusqu'aux genoux, c'est écoeurant !" 

Certains témoins disent même que "l'air est irrespirable"

Quand un centre de stockage sera trouvé, la commune s'engage à ramasser les algues en état de décomposition. 
L'ARS n'a pas émis d'interdiction de baignade sur cette zone. 

Sur le même sujet

Prix Bayeux: les photos de l'Iranien Alfred Yaghobzadeh

Les + Lus