Alençon: Les carmélites quittent le centre ville après 130 ans de présence silencieuse

Exit le couvent du quartier St Léonard du centre ville d'Alençon  devenu trop bruyant, elles prennent la clé des champs. A l'occasion de leur vide grenier, notre équipe a pu entrer au Carmel d'Alençon. Les soeurs espèrent récolter quelques fonds pour retaper leur futur monastère campagnard.  
Le vide grenier du carmel d'Alençon a attiré beaucoup d'alençonnais
Le vide grenier du carmel d'Alençon a attiré beaucoup d'alençonnais
Ceux et celle qui souhaitaient les voir et discuter avec elles en ont été pour leurs frais. Les carmélites du Sacré Coeur et de l'Immaculée-Conception sont restées dans leur clôture et leur silence.
Le vide grenier qu'elles organisaient, hier samedi, va leur permettre de dégager quelques fonds pour réhabiliter les bâtiments de leur futur établissement à Cuissai.
Après 130 ans d'occupation du carmel, dans le quartier  St Léonard à Alençon, les petites soeurs préparent leurs cartons de déménagements et s'allégent de ce qui ne leur sera plus nécessaire.
Les 11 soeurs que comptent la congrégation alençonnaise ont choisi la pauvreté et le silence. Le Centre ville d'Alençon ne leur convient plus comme nous ont confié deux d'entre elles.

Reportage vivianne Dauphoud Eddos et marianne Cazaux
durée de la vidéo: 02 min 04
le vide grenier du carmel d'Alençon


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société