• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Alençon : les motards sont en colère

A Alençon, les motards ont manifesté le 30 mars contre la limitation de vitesse à 80 km/h et contre l'obligation des contrôles techniques. / © Jaël Galichet
A Alençon, les motards ont manifesté le 30 mars contre la limitation de vitesse à 80 km/h et contre l'obligation des contrôles techniques. / © Jaël Galichet

Plusieurs centaines de motards se sont rassemblées samedi 30 mars à Alençon (61) pour réclamer la suppression de la limitation de vitesse à 80 km/h. Ils protestent aussi contre le contrôle technique obligatoire pour les deux roues.

Par Pauline Comte

Les moteurs vrombissent. A Alençon dans l'Orne, les motards sont bien décidés à se faire entendre. Samedi 30 mars en début d’après-midi, plusieurs centaines de motocyclistes se sont réunies pour marquer leur mécontentement, à l'initiative du collectif Barjo Team.
 

80 km/h et contrôle technique dans le viseur

Les motards en colère souhaitent la suppression de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens. Ils soulignent la dangerosité de la mesure gouvernementale, en application depuis le 1er juillet 2018. "On est moins attentif à la route et je pense qu'il y a plus de risques d'accident", relève une jeune femme, épais blouson noir sur le dos.

Les motards réunis à Alençon s’opposent aussi à l’alignement européen qui oblige les deux roues à se soumettre au contrôle technique. Pour Jean-Victor Beslier, président du club Barjo Team d'Alençon, cette règle "ne sert pas à grand chose". Il constate que les pneus, les phares et les plaquettes de frein en bon état sont indispensables à la sécurité et que les motards en sont conscients. "On ne voit pas d'épaves", lance-t-il, avant d'ajouter excédé : " c'est encore quelque chose qui va profiter à l'Etat".

Circulation interrompue

Samedi 30 mars après-midi, les motards manifestants ont bloqué la circulation du centre-ville d'Alençon au niveau du rond point de la pyramide avant de faire un sit-in devant la préfecture. C’est ici qu’une délégation de motards a rencontré la préfète de l’Orne pour lui faire part des doléances.
 
Reportage de Jaël Galichet et Damien Migniau
 

Sur le même sujet

Les 5 jeunes qui seront les "Normands autour du monde" 2019

Les + Lus