Orne : inquiétude à la prison de Condé-sur-Sarthe, devenue foyer de contamination de la Covid-19

Avec 34 cas positifs parmi ses 200 agents, le centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne), près d'Alençon, est devenu un foyer de contamination de la Covid-19. Selon les agents, la direction n'a pas fait le nécessaire pour assurer la sécurité des salariés et des détenus.

Prison de Condé-sur-Sarthe illustration
Prison de Condé-sur-Sarthe illustration © A. Lebranchu

Si tout est calme ce 23 décembre devant le centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe, tout près d'Alençon (Orne), l'inquiétude règne parmi les agents. "On a une mission, on vient travailler. On sait qu'on peut risquer d'attraper la Covid-19, mais on s'inquiète de le donner à nos familles, racontent les surveillants rencontrés à la pause midi à l'entrée de la prison. Ça va mieux parce qu'on a eu des tests dimanche et lundi. On en est à 34 cas positifs."

Dans un courrier interne que nous nous sommes procuré, la direction confirme ces chiffres. Sur plus de 200 agents, 34 s'avèrent positifs aujourd'hui, soit deux fois plus que la semaine précédente. Cette situation de foyer épidémique serait liée, selon les syndicats, à une mauvaise gestion de crise de la part de la direction et des autorités sanitaires.

"Tout le monde se couvre"

"On a demandé à savoir la date à laquelle l'agence régionale de santé (ARS) avait été avisée, la direction nous a indiqué que c'était lundi [14 décembre]. L'ARS a sorti le parapluie et nous a dit qu'elle était au courant seulement le jeudi. Tout le monde est en train de se couvrir, déplore un délégué syndical qui souhaite rester anonyme. C'est du grand n'importe quoi, on aimerait que ça bouge un peu plus vite, estime un délégué syndical. Vu que des agents étaient encore positifs hier et sont venus travailler, il faudrait désinfecter à nouveau l'établissement. Ça n'a pas été fait. C'est à la direction de prendre ses responsabilités et de nous protéger, chose qu'elle ne fait pas."

Inquiet de la situation, ce syndicaliste a réclamé en urgence la tenue un comité d'hygiène de sécurité des conditions de travail au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe.

34 surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe testés positifs ©France 3 Normandie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société prison justice