Le SMUR et le SAMU d'Alençon en grève depuis 33 jours

33e jour de grève du SMUR et du Samu au centre hospitalier d'Alençon ce vendredi 21 octobre.
33e jour de grève du SMUR et du Samu au centre hospitalier d'Alençon ce vendredi 21 octobre.

La crise est profonde dans les secours d'urgence de l'Orne. Depuis le 19 septembre, les personnels sont engrève pour protester contre une baisse des moyens et une réorganisation de leurs services.

Par F3Normandie avec NC

33e jour de grève du SMUR et du Samu au centre hospitalier d'Alençon ce vendredi 21 octobre. Ambulanciers, infirmiers, anesthésistes, médecins, une quarantaine de professionnels du CHIC Alençon Mamers reste mobilisée depuis le 19 septembre dernier, date de début du mouvement. En cause : la baisse du financement de l'agence Régionale de Santé (1,8 millions d'euros dans les 4 ans alors que le budget actuel du SMUR d'Alençon est de 5,6 millions d'euros) et la réorganisation du fonctionnement du SMUR.

Cette réorganisation passe notamment par la mutualisation des compétences. On incite par exemple les ambulanciers à devenir aide-soignants pour pouvoir les utiliser au sein des urgences. Conséquence redoutée par les grévistes : si l'ambulancier doit partir en intervention, il y aurait moins de personnel disponible pour les patients de l'hôpital.

Autre volet de la réorganisation contesté par les personnels, celui du transport secondaire, c'est à dire d'hôpital à hôpital. Aujourd'hui, celui-ci est assuré par Alençon. Demain, les centres hospitaliers de Flers, l'Aigle ou Argentan pourraient prendre en charge les transports vers les autres hôpitaux alors qu'ils ne disposent que d'une équipe. Selon les grévistes, il n'y aurait plus d'ambulance disponible pour assurer les urgences et il manquerait un médecin à l'hôpital.

3445 personnes dont beaucoup de patients ont signé une pétition pour contester cette réorganisation. L'ARS, qui n'a pas souhaité s'exprimer sur ce dossier, a récemment accordé un délai supplémentaire à la mise en oeuvre de cette réorganisation qui pourrait finalement avoir lieu en 2017. En attendant, une commission travaille à trouver un terrain d'entente.

Reportage de Nicolas Corbard et Damien Migniau
Intervenants:
- Olivier Leclere, ambulancier au SMUR Alençon, élu CGT
- Jean-Marc Chompton, cadre technique des ambulanciers du SMUR Alençon

Le SMUR et le SAMU d'Alençon en grève depuis 33 jours
La crise est profonde dans les secours d'urgence de l'Orne. Depuis le 19 septembre, les personnels sont engrève pour protester contre une baisse des moyens et une réorganisation de leurs services. - N.Corbard/D.Migniau

 

Sur le même sujet

Les + Lus