Stop aux féminicides : plus de 350 personnes ont marché dans Alençon en hommage à Laura Tavares

Plus d'une semaine après la découverte du corps de la jeune femme dans son appartement d'Alençon, les amis de Laura Tavares appelait à une nouvelle marche blanche pour lui rendre hommage. Un rassemblement pour dire aussi "stop aux féminicides" qui a réuni au moins 350 personnes, peut-être plus.

Cette marche blanche contre les féminicides, en l'honneur de Laura Tavarès, assassinée à Alençon
Cette marche blanche contre les féminicides, en l'honneur de Laura Tavarès, assassinée à Alençon © Laurent Marvyle

"Elle ne méritait pas ça", les larmes et l'émotion sont sur beaucoup de visages ce dimanche 24 janvier 2021, dans les rangs de la marche blanche organisée en l'hommage de Laura Tavares, dans le centre-ville d' Alençon (61).

 

Encore plus de monde ce dimanche 24 janvier 2021. De nombreux anonymes qui ne connaissaient pas personnellement la jeune femme sont émus. Une première marche a eu lieu jeudi dernier, à l'appel du collectif Droits des Femmes 61
Encore plus de monde ce dimanche 24 janvier 2021. De nombreux anonymes qui ne connaissaient pas personnellement la jeune femme sont émus. Une première marche a eu lieu jeudi dernier, à l'appel du collectif Droits des Femmes 61 © Laurent Marvyle/France Télévisions

Sa famille est présente mais aussi ses amis et amies du centre d'apprentissage en coiffure où elle suivait sa formation. Des centaines d'autres anonymes ont répondu à l'appel.

22 ans et victime d'un ex-petit ami jaloux

Le corps sans vie de Laura Tavares, 22 ans, jolie jeune femme passionnée de mode et de photos a été retrouvé dans son appratement du centre-ville d'Alençon, le vendredi 15 janvier, alors que sa patronne s'inquiétait de ne pas la voir au travail, comme prévu.

Le lendemain, son ex-petit ami, âgé de 21 ans s'est lui-même rendu à la police pour avouer son crime. La jeune femme avait déjà confié à son entourage ses excès de jalousie et de violence.

Le jeune homme est depuis mis en examen pour assassinat et a été placé en détention provisoire.

L'hommage d'anonymes à la jeune femme tombée sous les coups de son ex-petit ami
L'hommage d'anonymes à la jeune femme tombée sous les coups de son ex-petit ami © Laurent Marvyle/ France Télévisions

Une foule silencieuse a traversé Alençon, puis s'est arreêtée devant son apprtement. Il y avait beaucoup d'émotion, parfois des applaudissements se sont échappés du cortège, "pour Laura. Je suis Laura"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
féminicide société femmes faits divers