• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Alerté sur les réseaux sociaux, un ado sauve son ami du suicide à 200 km de distance

Alerté sur Instagram, Lucas Jaminion a sauvé la vie de son ami gamer lundi 1er juillet. / © (Image d'illustration) Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Alerté sur Instagram, Lucas Jaminion a sauvé la vie de son ami gamer lundi 1er juillet. / © (Image d'illustration) Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

Dans la soirée du lundi 1er juillet, un jeune Ornais de 17 ans a sauvé du suicide un ami gamer situé en Bretagne. Face à une telle situation, quels sont les réflexes à adopter pour porter secours, même à distance ?
 

Par Pauline Comte

C'est ce que l'on appelle un acte de bravoure. Dans la soirée du lundi 1er juillet, Lucas Jaminion s'apprête, comme presque tous les jours, à téléphoner à son copain breton et à jouer aux jeux vidéo, dans sa chambre à coucher de la Ferté-Macé, dans l'Orne. Mais ce soir-là, son ami gamer situé en Bretagne ne répond pas au téléphone. Lucas s'inquiète. Son copain menace de se suicider. « Je vais en finir » : c’est le message qu’il envoie au jeune Fertois via le réseau social Instagram, autour de 21h45.

« On avait vraiment bien rigolé la veille. Alors au début, je ne l'ai pas cru », se souvient Lucas. Même s'il ne prend pas tout de suite son compagnon de jeu au sérieux, il tente à nouveau de le joindre par téléphone, en vain. Il discute alors en ligne par messagerie pendant près de deux heures pour « essayer de comprendre et surtout de le dissuader de passer à l'acte », raconte le lycéen fertois.

Lucas prend conscience de la gravité de la situation lorsqu'il reçoit des photos de médicaments antidépresseurs. Il prend ensuite connaissance d'une courte vidéo de 2-3 secondes. Le jeune Breton se filme en train d'ingurgiter les comprimés.
 

Dans les 2 minutes qui suivent la vidéo, j'avais appelé le Samu », raconte Lucas Jaminion qui précise avoir « vécu cette soirée avec beaucoup de stress.


Du haut de ses 17 ans, Lucas ne perd pas ses moyens. Depuis sa chambre, il s'empresse de contacter le Samu en communiquant les coordonnées de son ami situé à plus de 200 km de son domicile.
 

Sauver des vies via les réseaux sociaux

En attendant l'arrivée des secours, le jeune homme - qui a réussi à joindre son camarade de jeu - reste en ligne avec lui. « Il faut garder son sang-froid, tout essayer pour parler à la personne et ne pas la laisser seule », confie l'adolescent, encore bouleversé. Pris en charge par les secouristes puis hospitalisé, le garçon « se porte mieux » selon sa famille. Lucas rassuré tire des conclusions de cette soirée très particulière : il souligne l'utilisation bénéfique des réseaux sociaux. 
 

Il faut se méfier des réseaux sociaux, mais dans ce cas c'est tout l'inverse. Cela peut être salvateur lorsqu'on est en relation avec des personnes bien intentionnées , Lucas Jaminion

 

Adopter les bons réflexes

« Il faut prendre toutes les alertes au sérieux et au premier degré  », « on ne peut pas se permettre de rester dans le doute », nous explique un pompier. « C'est une question de bon sens, dès qu’une personne est en danger, il faut faire remonter l’information ! ».

Les menaces de suicide sont fréquentes sur les réseaux sociaux et les messageries en ligne. Les secouristes sont régulièrement confrontés à ce genre de situation. 

1. S'assurer que la personne va bien 

Après avoir pris connaissance d'une alerte, il faut immédiatement essayer de joindre la personne qui menace de mettre fin à ses jours et « être à l'écoute », explique un pompier du Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) du Calvados. Il précise toutefois qu'il n'y a pas de « canevas type » et que chaque situation est différente.

2. Localiser la personne

Si la personne en détresse n'est pas joignable, il faut contacter les secours sans hésiter. Pour cela, il est important de connaître sa localisation en « communiquant son adresse et son numéro de téléphone », explique un pompier du CODIS de l'Orne.

 

Sur le même sujet

Embarquez à bord d'une moissonneuse-batteuse !

Les + Lus