• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Dans l'Orne, les Fourmis vertes offrent une nouvelle vie aux objets

en un an d'existence, l'association Les Fourmis vertes a collecté 22 tonnes d'objets.
en un an d'existence, l'association Les Fourmis vertes a collecté 22 tonnes d'objets.

Depuis un an, à Landisacq, dans l'Orne, l'association Les Fourmis Vertes collectent des objets usagés avant de les remettre en état. Une recyclerie XXL pour lutter contre la gâchis et pour l'environnement.

Par CM et DM

En un an d'existence, l'association les Fourmis vertes, basée à Landisacq, dans l'Orne rencontre un franc succès. Elle compte aujourd'hui 450 adhérents et 70 bénévoles, séduits par la démarche initiée par Dimitri Lecoq. "L'objectif de l'association", explique-t-il, "c'est de limiter la quantité totale de déchets voués à l'enfouissement ou à l'incinération." Les objets sont collectés auprès de particuliers et dans des déchetteries. Quatre "bennes solidaires" sont également réparties sur le territoire de la communauté de communes.

1 euro, 1 kilo

Ils sont ensuite acheminés dans un veste entrepôt de 1600 m2 avant d'être réparés et parfois customisés pour se voir offrir une nouvelle vie. Tous les trois mois, les Fourmis vertes organisent des ventes "1 euro, 1 kilo". Sur les 22 tonnes collectées cette année, 15 ont été revendues à des prix symboliques. Et comme les petits ruisseaux font des grandes rivières, le fruit de ces ventes ont permis de créer trois emplois.

Enfin, l'association propose également aux particuliers un atelier réparation qui permet à tout un chacun, assisté d'un "bricoleur" expérimenté, de remettre en état un objet défaillant. Un moyen de lutter contre l'obsolescence programmée.
 
Dans l'Orne, les Fourmis vertes offrent une nouvelle vie aux objets
Reportage de Damien Migniau et Arnaud Chorin
Intervenants:
- Dimitri Lecoq, directeur des Fourmis Vertes
- Patrick Boutrois, bénévole
- Philippe Bréard, adhérent

Sur le même sujet

blocage du lycée d'Avranches

Les + Lus