Seniors : bien tomber et se relever après une chute, les conseils des ergothérapeutes

Chaque année, 450.000 personnes âgées de plus 65 ans sont victimes de chute. Dans l'Orne, de jeunes ergothérapeutes expliquent aux aînés comment tomber sans gravité et surtout comment se relever sans peine.

Appréhender la chute et se relever : des ateliers au Mêle-sur-Sarthe (61)

Au Mêle-sur-Sarthe, six étudiants ergothérapeutes aident les seniors à appréhender les chutes au cours de différents ateliers de prévention. Au cours des exercices proposés, Maurice retrouve quelques difficultés de la vie quotidienne : "l’attention surtout, il faut faire attention à ce qui nous entoure. Pour l’instant je n’ai pas de difficultés majeures mais on apprend les choses banales dont il faut tenir compte : les escaliers, les objets qui traînent, les animaux domestiques. Je suis déjà tombé mais sans conséquence grave."

Simone, elle, a déjà chuté deux fois pendant le confinement : "je suis tombée en allant dans le garage, près de la voiture" explique-t-elle. "Il faut faire très attention, ne pas marcher trop vite'". 

L’objectif de ces ateliers de prévention "c’est de montrer aux personnes âgées les différentes causes de chute et de les prévenir" explique Jordan Hervé, étudiant ergothérapeute, "C’est vraiment leur montrer ce qu’ils pourraient changer ou aménager chez eux. Des fils électriques qui traînent ou la présence de tapis, ce sont des choses qui pour eux, ne représentent pas des facteurs de chute, et pourtant..."

Parmi les conseils répétés durant cette matinée, le principal est sans doute de prendre le temps de faire les choses, ne jamais se précipiter. Etre calme dans les activités quotidiennes, allumer les couloirs et toujours, prendre son temps. 

Ce genre de cours existent aux Pays-Bas depuis plusieurs années où il est aussi question d'apprendre aux séniors à mieux tomber, sans se faire mal. En vieillissant, "beaucoup de gens sont fragilisés, ils perdent de la masse musculaire, et sont exposés à des problèmes de mobilité," expliquait Francesco Mattace Raso, chef du service gériatrie de l'hôpital Erasmus de Rotterdam, interrogé pour France Info, "Ils sont moins capables de se rattraper en cas de chute"

Des cours pour apprendre aux seniors à mieux tomber ©France Info

 

Les chutes, bien plus fréquentes que l'on croit, dès 65 ans

Selon les chiffres de Santé Publique France :

Les conseils pour éviter les chutes 

Les zones à risques de chutes se situent essentiellement à domicile : dans la cuisine, la salle de bain, dans les couloirs, les escaliers ou dans le jardin.

En vieillissant, il est conseillé de désencombrer au maximum le sol et les lieux de passage. Il faut aussi veiller à fixer les fils des lampes, des chargeurs, de tout ce qui se branche au mur, de manière générale.

Il est nécessaire de soigner son éclairage de manière à éviter les zones d'ombre dans sa maison.

Ne pas se précipiter dans ses déplacements, même et surtout si le téléphone ou la sonnette retentissent.

Faire attention aux chats ou chiens qui se collent un peu trop à vous pendant que vous marchez. Il faut se méfier surtout quand vous changez de direction rapidement.

Quels gestes pour se relever après une chute ?

Il faut aussi savoir se relever après une chute. Vous êtes tombé et vous vous trouvez sur le dos. Avant même de tenter de vous relever, prenez le temps de vérifier que vous n'êtes pas blessé. Si tout va bien, mettez-vous d'abord sur le ventre. Pour cela, pliez le genou qui vous servira d'appui à votre rotation.

durée de la vidéo : 01min 17
Seniors : comment se relever après une chute ©France Television

Une fois sur le ventre, on relève le buste à l'aide de ses deux mains. On pousse pour se remettre à quatre pattes. On attrape un point stable. On passe en position "chevalier servant", un genou au sol". On repose ses mains sur son genou et on pousse très fort pour se mettre debout. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société génération senior