Le parc éolien de Tourny inauguré en grande pompe

Pour cette inauguration, le secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Sébastien Lecornu, a fait le déplacement. Le parc est en activité depuis septembre 2017..

© France 3 Normandie / Frédéric Nicolas
Elles ont mis près de 15 ans à sortir de terre à Tourny, commune déléguée de Vexin-sur-Epte, au nord-est de Vernon. Six éoliennes sur les huit prévues initialement, d'une hauteur de 97 mètres en bout de pales. Un parc qui permet de produire 20,2 GWh/an, soit la consommation annuelle d'environ 2500 foyers, soit près de 6000 habitants. 

C'est le cinquième projet éolien du département de l'Eure. Ce qui contraste avec le département de Seine-Maritime.

En venant inaugurer ce parc, Sébastien Lecornu avait pour intention de pousser les municipalités, notamment euroises, à s’engager dans la voie des énergies renouvelables.

Intervenants :
Le parc éolien de Tourny inauguré en grande pompe


Un plan de libération des énergies renouvelables annoncé par le gouvernement en janvier


En janvier dernier, près de trois mois après le lancement du groupe de travail "éolien", Sébastien Lecornu a dévoilé son plan de libération des énergies renouvelables. Dix propositions pour accélérer la concrétisation des projets et améliorer leur acceptation au niveau local.

Constatant qu'à l'heure actuelle 7 à 9 années sont nécessaires pour concrétiser des projets de construction d’éolienne terrestre en France, le gouvernement a souhaité donner aux porteurs de projets les moyens de diviser par deux cette durée. Parmi les mesures annoncées notamment sauter un niveau de juridiction pour les recours administratifs afin qu'ils soient directement déposés devant la Cour administrative d'appel. 

Le gouvernement a annoncé son ambition de doubler la capacité de production issue de l’éolien terrestre entre 2016 et 2023.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éolien énergie environnement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter