Cet article date de plus de 6 ans

Deux accidents de plongée au large de Dieppe : un hélicoptère envoyé par la Marine Nationale

Deux accidents de plongée distincts (sans rapport l'un avec l'autre) ont eu lieu ce samedi midi  (26 septembre) sur le littoral de Seine-Maritime

Première alerte à 11h30

C'est un message du bateau "Le Pitau" qui a déclenché l'organisation des secours par le CROSS de Gris-Nez (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) après un accident de plongée survenu à un homme d'une cinquantaine d'années, victime d'un malaise lors d'une plongée.
Selon un communiqué publié cet après midi par la préfecture maritime le CROSS Gris-Nez a, dès réception du message du Pitau, organisé immédiatement une conférence médicale avec le médecin du SAMU de Coordination Médicale Maritime (SCMM) du Havre et le bateau, afin de déterminer le degré de gravité de l’accident et ajuster les moyens de secours à mettre en œuvre.

A l’issue de cette conférence, le CROSS, en liaison avec le Centre des Opérations Maritimes (COM) de la préfecture maritime de la Manche – mer du Nord, a décidé d’engager l’hélicoptère Dauphin SP de la Marine nationale, stationné au Touquet (Pas-de-Calais), qui a décollé à 11h58 et a récupèré à 12h18 une équipe médicale au centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer (62). Pendant ce temps, la victime a été  ramenée à quai.

L’hélicoptère de la Marine nationale s'est posé à 12h49 à Dieppe et les médecins, soutenus par les pompiers, ont  commencé l’examen médical du plongeur. Quelques minutes plus tard, l’état de santé plutôt rassurant de la victime lui a permis d’être directement prise en charge par les pompiers de Dieppe pour un transfert non-médicalisé vers l’hôpital. L’intervention s’est achevée peu après 13h00

Deuxième alerte à 12h53

Le deuxième accident de plongée survenu ce samedi au large de Dieppe a été signalé par le bateau "L'Albâtre" par un message d'alerte reçu par le CROSS Gris-Nez à 12h53. Un homme âgé de 62 ans, conscient mais placé sous oxygène, a fait un malaise pendant sa plongée.

Une conférence médicale est alors organisée avec le médecin du SAMU de Coordination Médicale Maritime (SCMM) du Havre. Le médecin du SCMM décide de confier la victime aux pompiers pour une consultation médicale et demande au bateau de rentrer au port de Dieppe.

> La Préfecture Maritime rappelle que la pratique de la plongée sous-marine peut comporter des risques.
Avant de pratiquer cette activité, il est important de s’assurer d’être en bonne santé et de ne pas surestimer ses capacités.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers