Le grand froid bénéfique pour les cultures de Seine-Maritime ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet .

Les températures négatives de cette mi-janvier 2017 ont une action sur les végétaux et notamment les céréales

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Sylvie Callier et Stéphane L'Hôte (montage : Stéphanie Pierson)  avec les interviews de 
  • Hubert Bouley, co-gérant du GAEC Saint-Etienne 
  • Vincent Marque, conseiller agricole à la Chambre d'agriculture de Seine-Maritime

L'espoir d'une belle récolte

C'est un temps de saison. Du gel en janvier, si cela fait grelotter les citadins, à la campagne, dans les fermes, on trouve cela normal. Et certains agriculteurs se réjouissent même de ces températures négatives, qui au contraire d'un temps doux et pluvieux, permettent de mettre les végétaux en "dormance", étape indispensable de leur croissance.



C'est le cas à  Ancourt (Seine-Maritime) où les animaux d'élevage sont adaptés au froid sec et où les céréales semées à l'automne bénéficient du gel.



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité