Cet article date de plus de 6 ans

Le canal Seine-Nord va t-il concurrencer le port du Havre ?

C'est fait. La commission européenne accepte de participer au financement du canal Seine-Nord Europe qui reliera Compiègne à Cambrai d'ici 2023. Des élus seino-marins  redoutent que de grands chantiers pour développer l'axe Seine et le port du Havre soient remis en cause
© France 3 Normandie


Ce lundi 29 juin, les élus et acteurs économiques seino-marins attendaient fermement le délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine à la sous-préfecture du Havre.

Le même jour, Matignon se réjouissait de l'accord de la commission européenne pour financer les grandes infractructures de transport : le canal Seine-Nord Europe et le tunnel ferroviaire Lyon-Turin. 

Ce canal de 107 kilomètres traversera du nord au sud la Somme, l'Oise, le Pas-de-Calais, le Nord. Il reliera le bassin parisien et le sud de l'Europe aux grand ports européens comme Rotterdam, l'un des grands concurrents du port du Havre.

Le développement de l'axe Seine, de l'est à l'ouest, grand projet lancé par Nicolas Sarkozy et Antoine Rufenacht écrivait une toute autre histoire. Les élus de la Seine-Maritime sont inquiets 










Reportage d'Emmanuelle Darcel et Patrice Cornily

Intervenants :

François Philizot, Délégué interministériel au développement de la vallée de Seine
Vianney de Chalus, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Seine Estuaire
Jean-Louis Le Yondre, Président du conseil de développement du GPMH

réunion elus havrais canal seine nord



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie baie de seine sorties et loisirs