• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Havre : le projet de canal Seine-Nord, “bête noire” des transporteurs routiers

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Les patrons transporteurs alertent sur les conséquences pour l'emploi de l'ouverture de ce canal en 2023. Ils redoutent que le port du Havre soit fortement concurrencé par Anvers ou Rotterdam

Par Sylvie Callier



Développement de l'"Axe Seine" et creusement du "canal Seine-Nord". Les transporteurs havrais du syndicat OTRE  y voient une contradiction évidente.

" l’OTRE estime que ce sont les ports flamands et néerlandais, notamment Anvers et Rotterdam, que nous aidons à capter une part encore plus importante des flux économiques maritimes, des activités et des emplois.

Ce projet se fera au détriment du Havre, premier port français pour le transport de conteneurs, de Dunkerque et de Calais, et contre les transporteurs routiers de conteneurs français qui sont à terme bien menacées. "


Le canal Seine-Nord doit ouvrir en 2023.  Long de 107 kilomètres, Il reliera Compiègne à Cambrai. 

 / © Voies navigables de France
/ © Voies navigables de France


Les transporteurs  et plusieurs élus havrais demandent depuis des mois une table ronde avec le secrétaire d'Etat aux transports aus sujet de ce qu'ils nomment un "choix funeste"

Reportage de Danilo Commodi et François Pesquet
 

Au Havre, les transporteurs redoutent l'ouverture du canal Seine-Nord



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus