Près du Havre : un homme menacé et battu chez lui par deux mineurs

© Stephane Esteve
© Stephane Esteve

Dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 avril, un habitant de Notre Dame de Gravenchon a été menacé avec un couteau sous la gorge, puis roué de coups chez lui. 

Par DM

Des bruits puis des menaces

Tout commence par des bruits de voix : celles émises par deux jeunes âgés de 17 et presque 18 ans, juste devant le domicile d'un homme de 55 ans, entre 2 heures et 3 heures, dans la nuit du 29 au 30 avril.
L'un des deux jeunes n'est autre que son voisin, auteur de plusieurs agressions verbales à son encontre, les jours précédents.  
Après les bruits, viennent les menaces. A tel point que le quinquagénaire est obligé de se réfugier chez un autre voisin. 

Ils s'introduisent au domicile de leur victime

Les deux jeunes hommes profitent de ce moment pour se rendre chez l'homme qu'ils ont mis en fuite. Ils y mettent le désordre et cassent plusieurs bibelots.
Constatant la situation, le locataire tente alors d'appeler la police municipale. Il en est empêché par son jeune voisin qui lui pose un couteau sous la gorge et menace de l'égorger. Rejoint par son acolyte, les deux jeunes rouent leur victime de coups de pied et de poing avant de la laisser partir.  

Interpellés quelques heures plus tard

La victime portera plainte à la police. L'enquête menée par la brigade de sûreté urbaine de Bolbec, permet l'interpellation des deux individus dès samedi. 
Le jeune voisin a reçu la visite de la police au domicile de ses parents à 11 heures du matin. Ce lycéen bientôt majeur était dejà connu des services de police. Placé en garde à vue, il a d'abord minimisé sa participation aux faits rejettant la faute sur son acolyte, avant de se rétracter et d'avouer. 
Il  a été déféré devant le tribunal de grande instance du Havre, après une garde à vue de plus de 24 heures puis présenté au tribunal pour enfants. Il a été placé en foyer, à Rouen. 

Le deuxième jeune, recherché par les forces de l'ordre, a été interpellé samedi soir, vers 22 heures, par les policiers de la brigade anti-criminalité, sur la voie publique, rue de la Vallée, au Havre, alors qu'il se rendait à une soirée en discothèque.  
A l'issue de sa garde à vue, il a été remis à son responsable civil. Une convocation par officier de policier judiciaire (COPJ) en vue d’une mise en examen, le 16 juin 2016, lui a été notifiée. 



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus