Cet article date de plus de 4 ans

Tentative de suicide à l'usine Renault de Sandouville près du Havre

Un salarié a tenté de se pendre sur la chaîne de montage
Chaîne de montage de Renault Sandouville (Archives)
Chaîne de montage de Renault Sandouville (Archives) © France 3 Normandie

Secouru par ses collègues

Les faits remontent à lundi dernier (3 avril 2017) dans l'après-midi. Un salarié âgé d'une quarantaine d'année dispose une pancarte incriminant son chef d'atelier puis se pend sur son poste de travail. Aussitôt ses collègues interviennent, le décrochent et le sauvent.
Ce mercredi matin, la direction de l'usine a confirmé à la rédaction de France 3 Le Havre-Baie de Seine  qu'il y a effectivement eu une tentative de suicide lundi dernier mais ne communique aucune information à ce sujet.

Selon une source syndicale, la chaîne de montage n'a pas été arrêtée au moment des faits.
Le salarié secouru a été pris en charge par les Sapeurs-Pompiers puis a été admis au service psychiatrique du centre Pierre Janet du Havre. 

Une réunion extraordinaire du Comité d'Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) de l'usine Renault Sandouville doit avoir lieu cet après-midi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs faits divers économie entreprises