Pourquoi l'eau de 58 communes de Seine-Maritime est-elle impropre à la consommation ?

Dans 58 communes de Seine-Maritime, l'eau est impropre à la consommation. En cause le plus souvent : de fortes précipitations et des infiltrations de boues dans les forages qui puisent l'eau potable. Exemple à Beauval-en-Caux.

Forage dont l'eau est polluée par des infiltrations à Beauval-en-Caux
Forage dont l'eau est polluée par des infiltrations à Beauval-en-Caux © Patrice Cornily - France 3 Normandie
Certaines communes de Seine-Maritime sont touchées par la restriction depuis le 23 décembre dernier. Au total, 58 municipalités du département sont concernées par l'alerte émise par l'Agence Régionale de Santé. Mais pourquoi l'eau est impropre à la consommation dans ces communes ?
   

 

L'exemple d'un forage pollué

A Beauval-en-Caux, se trouve l'une des sources du problème. Dans ce village de moins de 500 habitants, un forage puise l'eau dans la nappe phréatique à 40 mètres de profondeur. Autour du forage, on identifie plusieurs fissures dans lesquelles de l'eau boueuse s'est infiltrée. 

L'eau est polluée et la totalité du forage est inexploitable. Nous avons tout purgé hier [le 27 décembre, ndlr], nous attendons maintenant les analyses de l'ARS pour tout remettre en route - Marc Brunet, technicien, chef de secteur STGS

En cas de fortes précipitations, la forêt alentour joue le rôle de barrière naturelle aux ruissellements, mais les eaux de pluie arrivent aussi par la route. Résultat : l'eau stagne et parfois s'infiltre. 

Infiltrations d'eau de pluie, près d'un forage
Infiltrations d'eau de pluie, près d'un forage © Patrice Cornily - France 3 Normandie

Le forage de Beauval-en-Caux puise de l'eau pour près de 2500 personnes, notamment pour la commune de Saint-Vaast-du-Val. En attendant, des distributions de bouteilles d'eau sont organisées en mairie. La prochaine aura lieu demain, dimanche 29 décembre 2019, entre 16h et 18h.
 

Des aménagements à venir

La municipalité avec le syndicat d'eau potable a prévu de réaménager la zone pour éviter qu'une nouvelle pollution de l'eau ne survienne. Les travaux devraient débuter en janvier prochain.

Nous allons refaire un talus pour que l'eau coule en dessous de notre zone de captage et de production d'eau. Ça fait deux fois en trente ans que nous sommes touchés par ces problèmes, je n'ai pas envie que ça se reproduise une troisième ou une quatrième fois - Patrice Gillé, président du syndicat d'eau potable de la Vallée de la Sâane

L'Agence Régionale de Santé devrait publier les prochains résultats d'analyses dans quelques jours. Les habitants de la vallée de la Saane passeront donc la fin de l'année 2020 sans eau du robinet.

VIDÉO :

Pourquoi l'eau de 58 communes de Seine-Maritime est-elle impropre à la consommation ?
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société sécurité