• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La cantine à 1€ pour les familles les plus défavorisées dès septembre 2019 dans certaines communes de Normandie

Cantine à Yvetot / © Olivier Flavien - France 3 Normandie
Cantine à Yvetot / © Olivier Flavien - France 3 Normandie

La cantine à 1€ est l'une des mesures du plan pauvreté d'Emmanuel Macron. Objectif : permettre à tous les enfants d'avoir au moins un repas complet et équilibré par jour. La mesure est déjà appliquée dans certaines communes de France, notamment en Normandie.

 

Par Maxime Fourrier

Dans la commune de Cliponville (76), à quelques kilomètres de Fauville-en-Caux, 22 enfants scolarisés à l'école. Et, chaque midi, ils sont 16 à manger à la cantine. Jusqu'à présent le repas est à un tarif unique, 3,90€ l'unité. Mais, le village normand pourrait bientôt faire partie des 10.000 communes "les plus pauvres" qui sont éligibles à l'aide de l'État pour mettre en place la cantine à 1€.

On ne peut pas rester insensible à des enfants qui ne mangent pas à leur faim. Il y a beaucoup de parents qui n'ont pas les moyens de payer la cantine. - Jean François Lemesle, Maire de Cliponville et président des maires ruraux de Seine Maritime

Dans cette commune, 40% des enfants seraient concernés par la mise en place d'un tarif social. La mesure n'est pas sans conséquence pour la commune. Elle représente un surcôut annuel important auquel il faut ajouter  le travail supplémentaire pour la secrétaire de mairie chargée de gérer la tarification. Le gouvernement promet une aide de deux euros par repas et par enfant pour les communes concernées se basant sur le prix de revient d'un repas à 4€50. Mais selon le maire, le prix de revient réel d'un repas est plutôt de 7€. Le compte n'y est donc pas.

Pour pouvoir financer la mesure, le maire souhaite que ses dotations étatiques augmentent. Cette année, elles avaient chuté de 30%. A Cliponville, la mesure ne sera pas mise en place dès la rentrée 2019, le maire attend une clarification du gouvernement sur la liste  des communes concernées par la subvention.
 


La cantine à 1€ bientôt appliquée à Yvetot

A Yvetot, 750 enfants scolarisés dans les écoles de la ville. Dans cette ville, quatre tarifs différents existent et sont calculés en fonction du coefficient familial des parents. 
Le prix des repas varient ainsi de 1,13€ à 5€70. Pourtant à la rentrée prochaine, les élus ont choisi de baisser la première tranche tarifaire à 1 euros pour les familles les plus modestes, c'est à dire celles qui touchent au maximum le Revenu de Solidarité Active - RSA - (559,74 euros pour une personne seule, 839,62 euros pour un couple)

C'est symbolique, mais c'est un moyen de s'aligner, de montrer que même si la commune n'a pas d'aides, on essaie quand même d'aider. -  Yvette Duboc, adjointe à l'enseignement, à l'éducation et à la jeunesse à la ville d'Yvetot

A Yvetot, une centaine d'écoliers vont être concernés par la mesure. Le surcoût est estimé à 1500€, une somme qui sera facilement absorbé dans le budget municipal. En revanche, la ville ne touchera pas d'aides de l'État car elle pratique déjà un tarif social. Les premiers repas à 1€ seront servis dès la rentrée prochaine.

VIDÉO : reportage à Cliponville et Yvetot
 
La cantine à 1€ dès septembre 2019 dans certaines communes de Normandie
(Reportage : Bérangère Dunglas et Olivier Flavien)
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un Eté au Havre 2019 : démolition de la ville en carton

Les + Lus