Championnat de France de Strongman : les hommes les plus forts de France s'affrontent ce week-end

Publié le Mis à jour le
Écrit par Calypso Vanier

Samedi 25 et dimanche 26 juin 2022, les hommes et les femmes les plus costauds de France participent à Dieppe à la troisième et dernière étape du championnat de France de Strongman. Le normand Aurélien Le Jeune a remporté hier son 4ème titre consécutif.

Ils tirent des camions, soulèvent des troncs, retournent des pneus de plus de 500 kilos, tout cela à la force de leurs bras. Les hommes les plus forts de France s'opposent de nouveau lors du championnat de France de Strongman  ce samedi 25 et dimanche 26 juin. Nous les avons rencontrés pour vous lors de la troisième et dernière manche au Novick’s Stadium à Dieppe.

Repéré parmi la quarantaine de participants : Tengo. Entre 2 "bagarres" comme il dit, l'influenceur @tengostrongreturn aux 490 000 abonnés sur TikTok n'oublie pas de prendre soin de lui. "Je me masse avec une espèce de pistolet, ça permet de soulager les tensions musculaires, c'est vraiment bien", affirme-t-il. 

Il faut dire que le programme est chargé pour ces forces de la nature de 80 à 161 kilos. Croisé après l'épreuve du "duck walk" (soulevé d'une charge de 200 kilos le plus vite possible sur 10 mètres), le strongman Jérémie Godret apprécie la "polyvalence" de la discipline. 

Il faut à la fois être fort et endurant. Parfois, on a juste des charges lourdes à porter. Pour d’autres épreuves, il faut répéter au maximum la même tâche ou être mobile. C’est rare de trouver une telle complexité dans un sport et c’est ça qui est intéressant.

Jérémie Godret, strongman

Encore peu connu en France, cette discipline est pourtant très populaire en Scandinavie, dans les pays de l'Est ou encore en Ecosse. De nombreux athlètes portaient d'ailleurs un kilt comme Alexis Martin venu d'Orléans. 

En Ecosse, les sports de force sont une tradition. Aux Highland Game, par exemple, les participants jettent des troncs ou soulèvent des pierres.

Alexis, strongman

Aurélien Le Jeune, de nouveau champion de France 

Avant de partir, une dernière interrogation nous traverse. Faut-il nécessairement avoir un physique herculéen pour participer ?

Rencontré juste avant une épreuve de retourné d'un pneu de plus de 500 kilos, le tenant du titre Aurélien Le Jeune tient à nous assurer. 

Tout le monde peut faire du Strongman, les hommes, les femmes...Peu importe votre gabarit tant que l'objectif est d'aller au-delà de ses limites. Après, si on veut viser le haut niveau, les facteurs génétiques et morphologiques aident beaucoup.

Aurélien Le Jeune, champion de France de Strongman

Modeste, le Strongman normand que nous avions interviewé en 2017 a remporté son 4ème titre consécutif de champion de France dans la catégorie des plus de 105 kilos.

Si vous aussi, vous avez envie de rencontrer ces phénomènes, le championnat est ouvert dimanche 26 juin aux femmes et aux amateurs de 13 heures à 19 heures.