Dieppe : des vitraux du XIIIème imprimés sur plexiglas

© J. Rousseau France Télévisions
© J. Rousseau France Télévisions

L'effet est bluffant ! Si vous vous rendez à la basilique-cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais de Soissons dans l'Aisne, vous pourrez admirer de magnifiques vitraux du XIIIème siècle. Et bien ils sont faux ! Il s'agit de trompe-l'oeil imprimés sur du plexiglass à Dieppe. 

Par MN

Il est le premier à y avoir pensé. A la tête de l'entreprise Incréation, entreprise dieppoise spécialisée dans la création de papiers-peints sur mesure, René Kormann vient de se lancer dans une application novatrice : l'impression de vitraux sur plexiglas, destiné à remplacé les orignaux.

Illustration à la Cathédrale de Soissons, dans l'Aisne. Depuis octobre dernier, et jusqu'en aout 2020, l'édifice est en travaux. Une restauration qui concerne des façades, charpentes et couvertures de la chapelle de la Résurrection, et quatre baies de vitraux. Ces derniers datent du XIIIème siècle et sont très endommagés. Ils ont été déposés il y a quelques jours.

Mais avant cela, René Korman a débuté son travail.
Il a réalisé des photos des oeuvres sur place, afin d'obtenir une image la plus fidèle à l'original.  La suite se passe à Neuville-lès-Dieppe, dans l'atelier de Incréation. René Kormann a réalisé des impressions numériques des vitraux à l'échelle 1/1, sur des feuilles de vinyle. Elles ont ensuite été collées sur du plexiglas transparent. Une reproduction conforme aux vitraux du Moyen-Age. 

Dernière étape : un maître verrier se chargera de remplacer les originaux par les copies en trompe-l'oeil, pendant toute la durée de leur restauration. 
Les visiteur attentifs tenteront de retrouver les faux... mais la plupart n'y verra que du feu !!! 

 
Des vitraux en trompe-l'oeil

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus