Un centre commercial fermé après une nuit d'incendie à Petit-Caux près de Dieppe

Quatre magasins de la galerie marchande Ludimarché près de Dieppe ont été dévastés par les flammes dans la nuit du jeudi 1er au 2 juillet 2021. L'émotion est grande chez les commerçants et les habitués du centre commercial, fermé jusqu'au dimanche 4 juillet inclus.
Les gendarmes se sont rendus vendredi 2 juillet rue des Ligueurs à Petit-Caux (76) pour connaître l'origine de l'incendie qui a partiellement détruit le centre commercial.
Les gendarmes se sont rendus vendredi 2 juillet rue des Ligueurs à Petit-Caux (76) pour connaître l'origine de l'incendie qui a partiellement détruit le centre commercial. © Myriam Libert/France Télévisions

Quatre boutiques dont un salon d’esthétique, un cabinet vétérinaire, une armurerie et un fleuriste ont été ravagées par un incendie dans la soirée de jeudi 1er juillet 2021, rue des Ligueurs à Petit-Caux (ancienne commune de Saint-Martin-en-Campagne), à une dizaine de kilomètres de Dieppe en Seine-Maritime.

L’alerte a été donnée peu avant 22h. Seize engins ont été dépêchés sur place et quarante pompiers ont bravé les flammes jusqu’à 1h30. D'après les premiers témoins arrivés sur le site, le feu serait parti d'une poubelle située à l’extérieur.

Le centre commercial Ludimarché de Petit-Caux s'est embrasé dans la nuit du 1er au 2 juillet 2021
Le centre commercial Ludimarché de Petit-Caux s'est embrasé dans la nuit du 1er au 2 juillet 2021 © SDIS 76

"Il y a eu un feu de poubelle, ça c'est sûr. Il y avait des cartons et des cageots et ça a pris très vite. C'est venu lécher la toiture qui est en bois sec. Tout s'est embrasé en un quart d'heure, comme un feu de paille" s'étonne Sandra Pouliquen, gérante de l'institut Le Faré Beauté. L'émotion est grande pour les commerçants et les habitués de la galerie commerciale.

"Je suis ici depuis 1993, je connais tous mes clients. J'espère ouvrir rapidement avec un magasin qui ressemblera à celui que j'avais créé avec mon mari. J'espère que je saurai reproduire la même ambiance", se préoccupe Sophie Duvauchelle, gérante de la boutique de fleurs L'Atelier de Sophie.

"Quand j'ai appris ça, j'ai voulu venir voir pour me rendre compte si c'était vrai ou pas. Après trois confinements, on ne sait pas s'ils vont pouvoir se relever ou pas. Franchement c'est triste" déplore une fidèle cliente de Belleville-sur-Mer. "C'est le seul armurier du coin. Pour nous, c'est pas Chasse-Loisirs c'est Eric donc on lui souhaite beaucoup de courage et qu'il ne baisse pas les bras surtout", ajoute la Bellevillaise.

Tous les commerces du centre commercial Ludimarché sont fermés jusqu’au dimanche 4 juillet inclus, le temps d’écarter tout risque d’effondrement et de déblayer les gravats.

Le maire de Petit-Caux, Patrice Philippe, cherche des solutions provisoires pour les quatre commerçants impactés. "On étudie des solutions de dépannage, c'est à dire des locaux provisoires de type Algeco dans lequels ils pourraient exercer leurs activités sans trop de perte de temps", déclare l'élu. 

Accidentel ou criminel... Les investigations de la gendarmerie sont en cours pour déterminer les causes de l'incendie.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers