Deux morts dans un incendie à Etretat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Riou et Bénédicte Drouet

Vendredi 7 octobre 2022, un important incendie a détruit une maison à Etretat. Les pompiers ont découverts deux corps, il s’agirait d’un père et sa fille.

Le périmètre de sécurité a été levé en fin de matinée, mais les habitants d’Etretat (Seine-Maritime) sont encore sous le choc. Un terrible incendie s’est produit, ce vendredi 7 octobre 2022, vers 4h30, dans une maison de pêcheur, typique de la ville portuaire. Deux personnes, un père et sa fille y ont perdu la vie.

Le feu s’est très vite répandu, sur les trois niveaux de l’habitation : du rez de chaussée, jusqu’aux combles de la maison, située rue de l'Abbé Cochet.

Au plus fort de l’intervention, trois engins de pompiers, vingt-six soldats du feu ont été mobilisés :

« les planchers de l’habitation se sont écroulés avec la violence de l’incendie, ce qui nous a gênés dans la progression et dans l’extinction. Au cours des opérations de déblai, nous avons découvert deux corps, malheureusement décédés. Il s’agit potentiellement, car nous n’en avons pas pour le moment la certitude, d’un père âgé d’une quarantaine d’années et de sa fille âgée d’une quinzaine d’années » explique le commandant Julien Hure,

 Une autopsie demandée par le parquet

Les habitations voisines étaient vides, au moment des faits. Un arrêté de péril devait être pris dans la journée pour l’ensemble des trois maisons du périmètre. La brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Fécamp est chargée de l’enquête. Le procureur Bruno Dieudonné a précisé que « des autopsies seront pratiquées, à la fois pour déterminer les causes exactes de la mort, mais également pour identifier les victimes avec certitude, eu égard à l’état très dégradé des corps ».

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité