Odeur de gaz et maux de tête : une piscine évacuée et fermée près de Fécamp

Les pompiers sont intervenus à la piscine de Cany-Barville (Seine-Maritime) pour porter secours à 50 personnes.
Archives
Archives © Richard PLUMET / France 3

C'est en début d'après-midi du lundi 13 septembre 2021, que les pompiers de Seine-Maritime ont été appelés pour une odeur inquiétante de gaz à la piscine de la Vallée à Cany-Barville, entre Fécamp et Saint-Valéry-en-Caux.

Une vingtaine de pompiers a été envoyée sur place, dont une équipe spécialisée en risques chimiques.

Les 50 personnes présentes dans l'établissement ont été évacuées et rassemblées à l'extérieur. Deux de ces personnes, souffrant de maux de tête, ont été examinées. Leur état de santé n'a finalement pas nécessité une hospitalisation et elles ont pu, comme les autres, regagner leur domicile.

La chaufferie à l'arrêt

Des mesures de la composition de l'air ont été effectuées à l'intérieur de la piscine. De leur côté, des techniciens de GRDF ont contrôlé les conduites de gaz et l'installation de la piscine.

Après ces investigations, il s'avère que "l'air ambiant a bien été pollué à la suite d'un mauvais réglage de la chaufferie", indiquait en fin d'après-midi le SDIS 76.

Mise à l'arrêt, la chaufferie devra être réparée. En attendant la piscine est fermée pour 48 heures et les 8 salariés se retrouvent au chômage technique pendant deux jours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers