Au Havre, les cigognes font leur retour et pouponnent leurs petits !

Les cigognes sont de retour ! Depuis la mi-janvier, les oiseaux reviennent de migration. Ils s’installent dans la réserve naturelle de l'estuaire du Havre pour la nidification et le pouponnage des petits. Des balades sont organisées pour les observer.

Sous un soleil de printemps, une balade un peu particulière prend place au coeur de la réserve naturelle de l'estuaire au Havre. 

Jumelles sur le nez, à la manière d'ornithologues aguerris, les curieux espèrent apercevoir le bec rouge des cigognes. Et après seulement quelques minutes, le bonheur. 

Il y a un nid posé sur un arbre. J'ai vu une cigogne adulte à l'intérieur mais pas moyen d'entrevoir un petit !

Passionné d'oiseaux 

Les appareils sont dégainés pour tenter de capturer ces moments de vie, précieux. Il faudrait avoir le bras long ou un très bon zoom pour obtenir un cliché des nouveau-nés.

Les nids peuvent se trouver jusqu’à 30 mètres de hauteur.

Un point d'étape pendant les migrations

Dans la réserve naturelle de l’estuaire, il y aurait une soixantaine de nids, autant de couples de cigognes. C’est l’une des plus grosses colonies de l’ouest de la France. 

On est sur un estuaire qui permet d'avoir une biodiversité importante. Les cigognes se nourissent à 80% d'invertébrés, d'insectes, de vers de terre... Tout est donc à disposition dans ce terrain humide. 

Baptiste Lepoutre, animateur nature

Elles ont donc au Havre, tout ce qu’il faut pour pouvoir nidifier et élever leurs petits. Les cigognes se retrouvent ici avant de repartir en migration. "C'est sans doute lié au réchauffement climatique, on observe aujourd'hui des cigognes qui migrent de moins en moins loin donc beaucoup au Maghreb, de plus en plus en Espagne et certaines vont rester ici en Normandie."

Les cigognes seront visibles jusqu’en août… Mais attention à ne pas les déranger !