• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Havre : un couple séparé de son enfant de 5 ans resté au Vietnam

Dang 5 ans, a côté de sa maman Thuy, au Vietnam / © France 3 Normandie
Dang 5 ans, a côté de sa maman Thuy, au Vietnam / © France 3 Normandie

Le couple, qui s'est rencontré au Vietnam en 2016, est revenu au Havre sans Dang, 5 ans. Ils se battent pour le faire venir en France.

Par Maxime Fourrier

C'est l'histoire d'un enfant séparé de ses parents. En février 2016, Nicolas Croise, un havrais décide de changer de vie pour partir au Vietnam. Un mois plus tard, il rencontre Thuy, une vietnamienne qui deviendra son épouse. La jeune femme est déjà mère d'un petit garçon, Dang qui a 3 ans à l'époque et qui ne connaît pas son père. 
 
Dang / © France 3 Normandie
Dang / © France 3 Normandie
 

Du rêve au cauchemar


En janvier 2018, Nicolas perd son emploi au Vietnam et décide de rentrer en France avec sa femme et le petit garçon. Le couple se marie en mai dernier et le Havrais commence une procédure d'adoption pour devenir le père officiel de Dang. Mais rapidement la situation se complique. Le 26 juin 2018, le couple reçoit son visa pour venir en France, mais il est refusé pour le jeune garçon de 5 ans.
Nicolas et Thuy font un recours le 12 juillet mais trois jours plus tard, le 15 juillet, le visa de Dang est de nouveau refusé. Le jeune vietnamien est contraint de rester sur place. Il est alors hébergé chez ses grands-parents maternels, au Vietnam.

VIDÉO : le témoignage de Nicolas Croise recueilli par David Frotté


On en peut plus... C'est inhumain, nous sommes séparés à plus de 10.000 km !
 

Dang séparé de ses parents
 

Je ne pensais pas que la France pouvait faire ça. Pour nous le dossier il est béton, son papa c'est moi ! Pas encore sur le papier mais dans le coeur.
 

Dang séparé de ses parents
 

De recours en recours

L'administration française considère que les revenus du couple ne sont pas assez solides pour que le jeune garçon puisse venir en France et être assuré d'y vivre correctement. Les autorités soulignent également, que le délai de latence de 18 mois pour le regroupement familial n'est pas respecté.

Depuis son retour, Nicolas est sans emploi. Avec son épouse, ils sont hébergés chez ses parents au Havre. Tous les deux ont déposé un recours auprès du Ministère des Affaires étrangères le 10 août dernier pour que Dang puisse lui aussi venir en France. Si la situation reste inchangée, ils assurent qu'ils déposeront un nouveau recours devant le tribunal de grande instance de Nantes.

Le procédure d'adoption de Dang par Nicolas Croise est quant à elle toujours en cours.
 
Dang / © France 3 Normandie
Dang / © France 3 Normandie

 

Sur le même sujet

Vitesse limitée à 80 ? L'exemple de la RN 13 dans l'Eure près d'Evreux

Les + Lus