Porte Océane: une journée lycée mort pour dénoncer des classes en difficulté

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Au Havre, les 730 élèves du lycée de la Porte Océane ont été privés de cours ce lundi 9 décembre. Leurs enseignants étaient en grève avec une journée lycée mort pour protester contre des effectifs trop nombreux suite à des suppressions de classes. 
 

Par Catherine Lecompte

Ce lundi matin 9 décembre 2019, au Havre, dans la cour du lycée porte Océane, aucun élève n'était accueilli.
Les enseignants, en grève, organisaient une journée « lycée mort ».
Une action symbolique pour alerter le rectorat sur la mise en péril de leur établissement. 

"on craint une fermeture du lycée à terme" 

Les enseignants dénoncent en fait la ghettoïsation rampante du lycée. 4 élèves sur 5 viennent de collèges classés REP ou REP+.

Et, dans le même temps, certaines familles préfèrent envoyer leurs enfants dans un autre établissement. 
Le résultat est sans appel : le nombre d'élève baisse d'année en année.

​​​​​​En quatre ans, il est passé de 863 à 730. 
Le rectorat a fermé 7 classes et celles qui restent ouvertes sont toujours surchargées.
 
© France 3 Normandie
© France 3 Normandie


Dans la cour du lycée, des représentants des parents d'élèves, solidaires, sont venus soutenir le corps enseignant.
Le rectorat de Normandie a annoncé dans l'après-midi que le directeur académique adjoint se rendrait au lycée porte Océane cette semaine.

Des groupes de travail seront constitués en janvier prochain pour éviter une nouvelle fermeture de classe.

 
Grève au Lycée de la Porte Océane


Maxime Fourrier, Anais Lebraane

Sur le même sujet

Les + Lus