Cet article date de plus de 6 ans

La police enquête après un incendie dans le centre ville d'Elbeuf (Seine-Maritime)

Un agent d'Habitat 76, gravement brûlé, a été transporté par hélicoptère à Paris
© France 3

Le feu est parti du 3e étage

C'est dans le centre ville d'Elbeuf, dans une ancienne usine textile reconvertie en immeuble d'habitation, qu'un incendie a eu lieu hier, lundi 22 juin, vers 15h45.

Les Sapeurs-Pompiers ont secouru un employé d'Habitat 76, un homme de 43 ans, qui a été retrouvé inconscient et brûlé au visage et au torse. Ranimée après un massage cardiaque, la victime a été transportée dans un premier temps au centre hospitalier des Feugrais (à Saint-Aubin lès Elbeuf) avant d'être héliportée dans un service spécialisé dans les grands brûlés en région parisienne.

Durant l'intervention des pompiers pour éteindre le feu, 24 personnes ont été évacuées de l'immeuble. Parmi elles six, qui habitent le 4e étage, ont été intoxiquées par la fumée et ont été transportées à l'hôpital pour y subir des examens.

Incendie criminel ?

Selon les premières constatations effectuées par les policiers présents sur place pendant l'intervention des Sapeurs-Pompiers, l'incendie serait parti d'un canapé déposé le matin même sur le palier du 3e étage de l'immeuble.
Qui a déposé ce canapé ? Qui a mis le feu à ce canapé? C'est pour répondre à ces questions qu'une enquête est en cours. Les experts de l'Identité Judiciaire ont effectué des relevés de traces et d'indices et la brigade criminelle de la Sûreté Départementale a pris le relais des policiers d'Elbeuf, alors qu'un homme en état d'ivresse (un habitant de l'immeuble) a été interpellé et placé en garde à vue pour être entendu…
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie police société sécurité