• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Législatives 2017 : rencontrez en direct les candidats de la 6e circonscription de Seine-Maritime

© Pixabay / Wikimedia CC by SA 3.0 / Composition : F3Normandie
© Pixabay / Wikimedia CC by SA 3.0 / Composition : F3Normandie

Ce mardi 23 mai, à partir de 18h, France 3 Normandie vous propose de rencontrer les 5 principaux candidats de la 6e circonscription de Seine-Maritime. Une expérimentation en direct sur notre page Facebook. Dès maintenant, commentez et posez vos questions pour nourrir cet échange.

Par FML, avec OC

Rencontrez vos candidats en direct mardi 23 mai sur votre page Facebook ! Ils seront avec vous depuis leur QG, leur lieu de meeting du soir ou un endroit qu'ils affectionnent particulièrement.
Et dès aujourd'hui, aidez-nous à préparer ce rendez-vous exceptionnel, avec une technologie expérimentale (Dazzl) en posant vos commentaires et/ou vos questions. 

Les candidats avaient jusqu’à vendredi pour déposer leur candidature pour les prochaines élections législatives. La campagne qui nous sépare du 1er tour le 11 juin prochain sera courte. Donc dense. Nous vous proposons de nous retrouver pour un coup d’envoi numérique officiel mardi 23 mai à partir de 18h sur votre page Facebook.

Quoi ?

Une rencontre avec vos candidats députés pendant 30 minutes, de 18h à 18h30. Il ne s’agit pas d’un débat entre politiques, mais bien d’une rencontre avec vous qui permettra à chacun de présenter leur programme.

Quels thèmes seront abordés ?

Vos questions et commentaires nous aideront à construire le questionnement pour que chacun puisse éclairer son programme. Nous vous proposons 3 thèmatiques : l’Emploi, l'Agriculture et le Vivre ensemble.

Où ?

Nous avons choisi la 6ème circonscription de Seine Maritime. Pourquoi ?
  1. Entre terres et mer, agriculture et pêche, avec un passé industriel marqué, des activités technologiques importantes, mais un taux de chômage également très fort, … Il ne lui manque que la montagne. La 6ème, circonscription la plus étendue de métropole est une petite France. Avec ses 8 candidats et la vérités de leurs profils elle est aussi un reflet également de la nouvelle donne
  2. Un concentré de France. Cette circonscription sera de fait également intéressante du point de vue politique. La multiplication des candidatures dans un contexte où les repères semblent fragilisés donne à cette élection un intérêt plus grand encore.

Avec Qui ?

Le Parti Communiste présente Sébastien Jumel. Les insoumis ne lui opposeront pas de candidat. Son soutien à Jean-Luc Mélanchon durant l’élection Présidentielle explique sans doute cet accord local.

Marie Le Vern (PS), fille d'Alain Le Vern, l'ancien président du Conseil Régional et suppléante de Sandrine Hurel, a récupéré son siège de député quand cette dernière s'est vue confiée une mission par le premier ministre. La jeune députée sortante se présente à sa propre succession, mais le faible score du PS et l’élimination du candidat issu des Primaires à gauche le 23 avril rend sa situation moins confortable qu’il y a 5 ans avec la vague rose après l’élection de François Hollande.

Nicolas Bay numéro 3 du Front National. Fort des résultats obtenus par la candidate de son parti dans cette partie de France à l’élection Présidentielle, il a officialisé sa candidature.

Blandine Lefèbvre, maire de Saint Nicolas d’Aliermont et vice-présidente du Conseil Départemental, bien connue pour son travail comme élue territoriale, centriste historique, est soutenue par Les Républicains.

Enfin La République En Marche, parti du nouveau Président de la République, présente Philippe Dufour, agriculteur de son métier et maire du Bourg Dun sans étiquette. Ce nouveau venu pourrait bien, ici comme dans beaucoup d’autres régions française, troubler la donne face aux partis traditionnels.

Eric Moisan (Lutte Ouvrière), Michel Cordin (Nouvelle Donne) et David Grout (UPR) achèvent le portrait des prétendants au siège de député(e).

Comment ?

Un dispositif innovant qui permet une expérimentation. Basé sur une technologie inventée par une start-up rennaise (Dazzl), 5 journalistes du réseau France 3 accompagneront chacun des 5 principaux candidats avec leur smartphone. 5 candidats, ce sont donc 5 points de direct, en plus d'un point central installé à Dieppe d'où nos journalistes Grégory Thélu et Philippe Goudé animeront cet échange entre vous et ceux qui se présentent aux suffrages des 11 et 18 juin prochains.

Sur le même sujet

Le Havre / Fise Xperience 2018

Les + Lus