Les écoles de Normandie mobilisées contre le harcèlement

A l'occasion de la 1e journée contre le harcèlement à l'école, rencontre dans une classe de CM1 des environs de Rouen avec des élèves et des enseignants

© France 3 Haute-Normandie

Des actions de prévention

C'est ce jeudi (5 novembre) qu'a lieu la première journée nationale pour dire "Non au harcèlement" à l'école. Parmi les actions prévues,  des formations sont organisées en direction des professeurs, des familles et des élèves.

Exemple concret dans une classe de cm1 de  Petit-Couronne (Seine-Maritime). Si les éléves de 9 ans ne connaissent pas tous le terme de harcèlement, ils savent bien déjà de quoi il s'agit...

VIDEO : le reportage France 3  Haute-Normandie de Myriam Libert et Didier Meunier à l'école Guy de Maupassant de Petit-Couronne avec le témoignage d'élèves et les interviews de :
04/11/2015_classe_ecole_harcelement

 

Découvrez le site national "Non au harcèlement"

Le harcèlement en milieu scolaire, moins visible que les violences paroxystiques, comme les bagarres, les atteintes aux personnes ou bien les intrusions, dégrade, de manière insidieuse et durable, le climat scolaire au sein des écoles et des établissements.

Pour répondre aux situations de harcèlement, le ministère de l'éducation nationale propose un site permettant de retrouver l'ensemble des outils utiles aux professionnels, afin qu'ils puissent mettre en place des actions préventives contre le harcèlement. Ce site valorise également les initiatives des écoles et des établissements, notamment les outils pédagogiques produits (affiches, vidéos).

> Avec France Télévisions (partenaire de cette journée contre le harcèlement)  découvrez témoignages et numéro d'appel

Définition du harcèlement en milieu scolaire
(Portail national des professionnels de l'éducation / Ministère de l'éducation nationale)

Le harcèlement en milieu scolaire, moins visible que les violences paroxystiques, comme les bagarres, les atteintes aux personnes ou bien les intrusions, dégrade, de manière insidieuse et durable, le climat scolaire au sein des écoles et des établissements.

Ses conséquences à court, moyen et long termes peuvent être graves tant pour les victimes que pour les auteurs.

Le harcèlement en milieu scolaire se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique.

Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et la stigmatisation de certaines caractéristiques. Il revêt des aspects divers en fonction de l'âge et du sexe. Les risques de harcèlement sont plus grands à la fin de l'école primaire et au collège.

On peut considérer qu'il y a harcèlement lorsque :
  • les agressions sont répétées et s'inscrivent dans la durée,
  • la relation entre l'agresseur ou les agresseurs et la victime est asymétrique. Le harcèlement est inséparable de la mise en place d'une situation de domination.
Le harcèlement peut prendre de très nombreuses formes plus ou moins visibles: les jets d'objets, les pincements, les tirages de cheveux, les moqueries, les surnoms méchants, les insultes, les violences physiques, le racket, les jeux dangereux, la mise à l'écart, la propagation du rumeurs....

Le "cyberharcèlement" est une variante récente du harcèlement, reposant sur l'usage d'internet et des nouvelles technologies de communication (blogs, e-mails, réseaux sociaux, téléphones portables). Ce type de harcèlement est favorisé par l'anonymat et l'absence de contrôle d'identité qui permettent aux harceleurs d'agir en toute discrétion.

Il se concrétise par la réception répétée de messages provenant de différentes sources, dont le contenu est teinté de menaces, d'intimidations, d'insultes, de chantage ou par la diffusion d'images humiliantes. Ces messages sont parfois accompagnés  d'un rejet et d'un isolement de la victime  à l'école ou dans d'autres lieux de socialisation.

Conséquences
Les conséquences du harcèlement en milieu scolaire peuvent être graves et multiples :
  • décrochage scolaire voire déscolarisation (des études montrent que la peur des agressions expliquerait 25% de l'absentéisme des collégiens et lycéens),
  • désocialisation, anxiété, dépression, somatisation (maux de tête, de ventre, maladies), conduites autodestructrices, voire suicidaires.
Outre les effets à court terme, le harcèlement peut avoir des conséquences importantes sur le développement psychologique et social de l'enfant et de l'adolescent : sentiment de honte, perte d'estime de soi, difficulté à aller vers les autres et développement de conduites d'évitement. S'ils ne sont pas pris en compte, ces effets peuvent se prolonger à l'âge adulte.

Une prévention efficace du harcèlement passe par une approche systèmique du phénomène reposant sur les axes d'action de l'approche climat scolaire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter