Cet article date de plus de 4 ans

"Moteur" : Six festivals de cinéma rouennais se fédèrent pour plus de notoriété

Il existe désormais un réseau des festivals des cinémas à Rouen. "Moteur" qui a été lancé ce jeudi à l’Omnia à Rouen, réunit le festival du film fantastique, This is England, A L’Est du nouveau, Elles font leur cinéma, Le Courtivore et Regards sur la Palestine. 

© MaxPPP

L'union fait la force

Six structures qui évoluent dans des genres et des thématiques bien spécifiques et qui cherchent davantage de notoriété se sont rassemblées en une seule à Rouen dénommée Moteur.  
"Il n’y a pas de concurrence entre nous. Mais il est nécessaire aujourd’hui de valoriser nos festivals", indique Claude Beuzelin d’Elles font leur cinéma.
Dans une charte, chacun affiche la volonté d’affirmer "une dimension culturelle" et "une diversité cinématographique", de s’entraider. "Chaque festival a ses atouts et ses faiblesses", remarque Elian Pirio du Courtivore.

Moteur permettra ainsi d’harmoniser le calendrier, de "favoriser le croisement des publics" et aussi des bénévoles de chaque association. "Cela passe aussi par l’achat de matériel technique" ou de "l’ouverture d’un point d’information pour tous les festivals", ajoute Emilie Richelle d’A l’Est du nouveau. Moteur est en marche. "C’est juste le démarrage. Nous avons encore de nombreux domaines à explorer. Nous continuons à réfléchir à ce que nous pouvons construire ensemble".

Lors du lancement, les festivals ont projeté six courts métrages : Frank & Stan de Fred Balmer, Emotional Fusebox de Rachel Tunnard, Happy End de Jean Saska, Par Tous Les Seins de Caroline Le Moing, Le Cadavre du père Noël bouge encore de Raphaële Moussafir, Ave Maria de Basil Khalil.

Les festivals :

Festival du film fantastique : du 4 au 6 novembre
This is England : du 14 au 19 novembre
A l’Est du nouveau : du 3 au 12 mars 2017
Elles font leur cinéma : du 17 au 19 mars 2017
Le Courtivore : du 10 mai au 2 juin 2017
Regards sur la Palestine : automne 2017 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture cinéma