• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Port de Rouen : les exportations de céréales flirtent avec leurs plus hauts niveaux

Les silos céréaliers à Rouen vont subir une métamorphose. / © France 3 Haute-Normandie
Les silos céréaliers à Rouen vont subir une métamorphose. / © France 3 Haute-Normandie

La campagne céréalière 2015-16, achevée fin juin, restera comme un excellent cru pour le port de Rouen. Avec 8,8 millions de tonnes exportées, soit une hausse de 15,8% par rapport à la campagne précédente, le port flirte avec son record de 8,9 Mt établi à l’issue de la campagne 1984-85.

Par Avec l'ANI

Par catégorie, le blé arrive en tête avec 6,4 Mt devant l’orge (2,4 Mt). Le port ajoute dans ces chiffres les oléo-protéagineux - ce qu’il ne faisait pas les exercices précédents mais ce que feraient, de tous temps, ses concurrents – pour affirmer que son record de trafic de "grains" a été battu (9,1 Mt contre 9,0 Mt lors de la campagne 1999-2000).

Rouen : 2ème port européen pour l'exportation céréalière

Quelque soient les triturations statistiques, le port des rives de la Seine conforte sa première place en Europe de l’Ouest. Mais, si l’on considère l’ensemble du continent européen il est dépassé, depuis plusieurs années, par le port de Constantza en Roumanie (autour de 10 Mt) qui bénéficie de reports de trafics provenant d’Ukraine un pays peu sûr en raison de son conflit avec la Russie. 

2/3 des exportations vers l'Afrique du Nord et la Chine

Pour les dirigeants du port de Rouen, cet exercice est "très positif " car Rouen reprend des parts de marché. "Ce fut une campagne très active du début jusqu’à la fin, sans pause dans les expéditions, avec un mois record en mars comptabilisant plus d’un million de tonnes exportées", analyse Manuel Gaborieau, délégué commercial de la filière agroalimentaire pour l’alliance HAROPA. Cette campagne a été marquée par "une forte concentration" des expéditions sur trois pays "millionnaires" (l’Algérie, le Maroc et la Chine) qui totalisent plus des deux tiers des flux.

L’Algérie déjà premier client du port affiche une spectaculaire progression avec un trafic de 3,5 Mt (+ 123%). Le Maroc arrive en deuxième position avec 2,1 Mt (+ 108%)  et la Chine, un client récent, troisième avec 1,2 Mt (- 17%). Les autres destinations apparaissent plus modestes à commencer par l’Egypte (quatrième avec 0,3 Mt, soit – 59%). Font leur apparition ou leur retour dans le top 10 des destinations rouennaises, l’Arabie saoudite, le Mexique, la Thaïlande, la Jordanie et le Gabon. En revanche, les pays de l’Union européenne disparaissent pratiquement des statistiques (0,1 Mt) "en raison d’une bonne récolte".



Sur le même sujet

Le Centre Sportif de Normandie - Vachement normand ! septembre 2019

Les + Lus