Cet article date de plus de 5 ans

Rouen : la "fondation du patrimoine" ouvre une souscription pour la sauvegarde du "monument juif"

Les vestiges souterrains ont 900 ans. Ce lieu énigmatique de la communauté juive du Moyen-âge n'a pas encore révélé tous ses secrets  Ils est menacé par l'humidité  et des micro-organismes qui dégradent la pierre dorée
La "Maison sublime" se découvre dans la pénombre et le silence
La "Maison sublime" se découvre dans la pénombre et le silence © France 3


On croise parfois dans la cour du palais de Justice des familles juives du monde entier qui sont venues spécialement à Rouen. Elles viennent voir le "monument juif" aussi appelé "maison sublime". Ce nom vient d'une inscription hébraïque gravée : "que cette maison soit sublime".

Les visites sont limitées car le monument est sensible, comme une grotte préhistorique. L'atmosphère est moite, l'air est rare. C'est une association qui organise ces visites.

La "maison sublime", peut-être une école rabbinique médiévale, nécessite des travaux élémentaires de conservation. La "fondation du patrimoine" lance une souscription.

Reportage de Jean-Christophe Batteria et Nathalie Berthier

Intervenants
Jacques-Sylvain Klein, historien d'art
Henri Decaens, historien médiévaliste
Raymond Bosquain, directeur de chantier en 1976
Jean-Christophe Batteria


durée de la vidéo: 02 min 37
Rouen : le monument juif ou "maison sublime"





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture religion société