• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La nouvelle Normandie unie par un internet trop lent

Nos régions sont numériquement en retard. / © CC / Yuri Samoilov
Nos régions sont numériquement en retard. / © CC / Yuri Samoilov

Un récent classement des villes et des départements, où le haut débit est le plus rapide en France du journal du net, place la Haute comme la Basse Normandie comme deux régions en queue du classement national.

Par Xavier Collombier

Le journal du net a réalisé son classement selon un critère, une question simple : le taux de logements et de locaux éligibles au très haut débit.  Les résultats ne sont pas très valorisant pour les villes de notre future grande Normandie.

Caen : 39 ème sur 100

38,8% des locaux sont éligibles toutes technologies pour 100 Mbit/s et plus ( le très haut débit), un chiffre très moyen. Il nous place devant Saint-Denis de la Réunion, bon dernier, avec pas un local sous très haut débit, mais très loin derrière Tours ,qui avec 99 % des locaux de la ville éligibles au haut débit, caracole en tête du classement.

Internet y est le plus rapide : 99% des locaux de la ville, soit la quasi-totalité, sont ainsi éligibles toutes technologies (DSL, câble et fibre) pour 100 Mbit/s et plus."


précise le magazine en ligne.
© cc//: PDPics, Pixabay
© cc//: PDPics, Pixabay

Le Havre : 32 ème

67% des locaux éligibles au très Haut Débit dans la ville la plus peuplée de Normandie. Nous sommes loin des scores de Dunkerque : 97,9% des locaux éligibles au très Haut Débit ou  Dijon : 98,1% des locaux racordés au très haut débit ou à la fibre.

© CG France 3 Basse-Normandie
© CG France 3 Basse-Normandie

 

Rouen : 31 ème


68,2% des locaux éligibles au Très Haut Débit. Loin de Reims, où 98,1% des locaux sont également éligibles toutes technologies pour 100 Mbit/s et plus. La municipalité se place ainsi à la 3ème marche du classement des villes où Internet est le plus rapide, parmi les 50 plus grandes françaises, aux côtés de Dijon et Montreuil.
Les villes normandes ont pris du retard dans le déploiement de la fibre optique et du très haut débit. Toutes promettent de résorber l'écart d'ici la fin 2016.
 

Une image de marque pour la ville de Nantes, où 82,1% des locaux sont éligibles au Très Haut Débit / © Dominique Le Mée / France 3 Pays de la Loire
Une image de marque pour la ville de Nantes, où 82,1% des locaux sont éligibles au Très Haut Débit / © Dominique Le Mée / France 3 Pays de la Loire


Le classement des départements français

 / © Journal du net
/ © Journal du net


La fibre optique en France

Seules les grandes villes sont actuellement couvertes. Dès la rentrée, les réseaux vont s'étendre. En 2016, des villes comme Caen, Brest, Montpellier, Lyon ou encore Lille seront 100% connectées. Et à partir de 2017, un million de nouvelles prises devraient devenir raccordables chaque année. François Hollande a fixé la couverture totale de la France à l'horizon 2022. Coût de l'opération: 20 milliards d'euros, dont 14 milliards financés par l'État.

A lire aussi

Sur le même sujet

30créateurs du XXéme siècle

Les + Lus