Après ceux de Tokyo en 2021, Margaux Bailleul, 24 ans, préparait ses deuxièmes Jeux Olympiques à Paris. Mais le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) a confirmé ce vendredi 21 juin 2024 le remplacement de la Havraise Margaux Bailleul, qui avait participé à la qualification du bateau, par Elodie Ravera-Scaramozzino au sein du deux de couple à un mois du début des JO. Une décision attendue mais que la rameuse normande ne comprend pas.

Avec acharnement, Margaux Bailleul, 24 ans, s'est préparée pour arracher les JO de Paris 2024. Mais la décision est tombée. Ce vendredi 21 juin, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) a confirmé le remplacement de la rameuse havraise, qui avait participé à la qualification du bateau, par Élodie Ravera-Scaramozzino au sein du deux de couple à un mois des JO.

"Une incompréhension totale"

C'est un véritable coup dur pour la Normande qui s'est exprimée sur son compte Facebook : "C’est avec une immense déception que je vous annonce ma NON participation aux Jeux Olympiques de Paris, contrairement à ce qui avait été prévu initialement. En effet, la Fédération Française d’Aviron a choisi de m’évincer malgré ma progression personnelle de cette année."

La jeune femme ne comprend pas cette décision de la CNOSF : "C’est dans une incompréhension totale que je vous écris pour vous remercier d’avoir cru en moi et de m’avoir soutenue depuis le début. Cet engagement s’était accentué depuis la qualification de la coque pour les JO, et je ne peux vous remercier autant que vous m’avez encouragé. Merci à vous tous, c’est avec du recul que je vais me reconstruire pour tourner la page. "

De nombreux messages de soutien

Margaux Bailleul a reçu de nombreux messages de soutien suite à son message dont celui du Havre Seine Métropole et la Ville du Havre qui partagent sa déception : "Nous t’avons toujours soutenue et continuerons à te soutenir dans ta pratique de haut-niveau ! Nous sommes à tes côtés et avons la certitude de te retrouver très bientôt au sommet de grandes compétitions."

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité