Plan hivernal : l'alerte “temps froid” déclenchée en Seine-Maritime

le froid revient en Normandie. / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
le froid revient en Normandie. / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie

Avec la baisse programmée des températures dès ce lundi 20 janvier et pour une bonne partie de la semaine, le prefet de Seine-Maritime a déclenché l'alerte niveau "temps froid' pour 4 jours. Des places d'hébergements supplémentaires seront ouvertes dès ce premier soir. 

Par Catherine Lecompte

Le dernier bulletin météo l'a confirmé vers 16h ce lundi 20 janvier : Météo France maintient le département de la Seine-Maritime en vigilance Jaune Neige-verglas.
 
attention sur les routes de seine-maritime ! / © ministère de l'intérieur
attention sur les routes de seine-maritime ! / © ministère de l'intérieur

En conséquence, le Préfet de la Seine-Maritime, appelle à la plus grande prudence et recommande aux automobilistes de :

• Se renseigner sur les conditions de circulation et de respecter les restrictions de circulation.
• Observer la plus grande prudence sur les routes (adopter une vitesse limitée, augmenter les distances de sécurité, anticiper les freinages et les manœuvres,...).

L'alerte "temps froid" déclenchée pour 4 jours 

Compte-tenu des prévisions météorologiques pour les prochains jours, Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime, a déclenché l’alerte de niveau "temps froid" du plan hivernal.

Des places d’hébergement supplémentaires seront ouvertes à partir de ce soir, lundi 20 janvier jusqu’au jeudi 23 janvier 2020 (matin).

A Rouen :

Le Gymnase Graindor (rue des Charrettes) est réservé pour l'accueil d'hommes isolés.
Le site Colette Yver reste ouvert avec une centaine de places pour l’accueil des femmes, des familles et des enfants.

Au Havre :

Le Gymnase Monod ( 3 rue Westinghouse ) ouvre ses portes pour l’accueil de tout public. 

Sur l’ensemble des territoires

En fonction du niveau d’occupation des dispositifs et du degré de l'alerte, des places hôtelières supplémentaires pourront également être mobilisées durant la période de déclenchement, sur le territoire de Rouen, Le Havre, Dieppe, Elbeuf et Fécamp.

 
© seine maritime.gouv.fr
© seine maritime.gouv.fr


Une alerte graduée 

La veille hivernale s’organise autour de 3 niveaux de vigilance météorologique :
  • temps froid,
  • grand froid
  • froid extrême :
Dans le cadre de l’exercice de cette vigilance par les pouvoirs publics, le prefet peut décider de la mise en place de dispositifs temporaires, lorsque les capacités d’hébergement sont saturées et que l’appréciation locale de la situation météorologique en révèle la nécessité.

Cette vigilance s’exerce à l’échelle de chaque grand territoire seino-marin (Le Havre, Rouen, Dieppe).

L’État finance annuellement le secteur accueil, hébergement, insertion de Seine-Maritime à hauteur de 27 millions d’euros. Cette somme permet aux services de l'Etat dans le département d’offrir toute l’année aux personnes sans-abri 1748 places d’hébergement, dont 723 d’urgence.

A quoi correspond "le temps froid" ? 

L’ alerte "temps froid" est déclenchée lorsque la température ressentie est comprise entre -5 et -10 degrés sur plusieurs jours et que la température ressentie maximum est négative ou nulle.

Ce dispositif temporaire est mis en place si les capacités d’hébergement sont saturées.
Le Samu social, les services de secours et les forces de l’ordre sont alors chargées de repérer les personnes sans abris en souffrance et les orientent vers l’accueil téléphonique du 115 ou directement vers les structures d'hébergements temporaires. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus