Accident du travail près de Rouen : un homme meurt la tête coupée par un engin

La victime travaillait sur un chantier à Grand-Quevilly (Seine-Maritime)
 

© Mathilde Riou
Les pompiers ont été alertés en milieu de matinée ce lundi (26 octobre 2020) et se sont déplacés en urgence au terminal Rubis de Grand-Quevilly, en bord de Seine, à quelques kilomètres au sud de Rouen.
Un accident du travail venait de se produire. Un employé d'une société de travaux publics qui se trouvait avec ses collègues sur le site de stockage de produits pétroliers, a été heurté par l'extrémité d'une pelle mécanique.
Sous le choc, la tête a été arrachée.
Les pompiers, une fois sur place, et rejoints par une équipe médicale du SAMU, n'ont malheureusement pas réussi à porter secours à cet homme, mort sur le coup.

Ils travaillaient "à l'aveugle"

Selon nos informations,  l'accident a eu lieu entre 9h et 9h30. La victime est un ouvrier âgé de 60 ans, embauché en janvier 2017, et qui devait prendre sa retraite dans une semaine.

Cet employé travaillait au nettoyage d’un bac de rétention. Il guidait son collègue (un homme de 53 ans) qui était aux commandes d'une pelle mécanique et qui travaillait "à l’aveugle" : c’est à dire qu'il ne pouvait pas voir l’emplacement de son godet (l'extrémité du bras articulé de la pelleteuse).

C'est donc par des consignes transmises par un talkie-walkie que les deux employés communiquaient.
L’ouvrier est mort décapité sur le coup.

La police a ouvert une enquête.
 
VIDEO : le témoignage de Thomas Henno, vice-président du groupe Lhotellier. Interview : Thomas Chammah et Stéphane L'Hôte (montage : Victor Breton)

Emotion et tristesse

Cet accident a suscité une grande émotion. Bouleversée, la direction du groupe BTP Lhotellier et celle de la société Socore Troletti, adresse sa peine, sa tristesse et ses condoléances à la famille et aux proches de la victime…

Joint par la rédaction de France 3 Normandie, Marc-Antoine Troletti, (ancien dirigeant de la société de BTP)  qui avait embauché cet employé, a fait part de toute son émotion en apprenant la nouvelle.

Un autre accident en septembre

Un autre accident du travail avait eu lieu sur ce même site Rubis le 9 septembre 2020.
En fin de matinée, un peu avant 11h30, une charge de 300 kilos s'était détachée d'une poulie d'une des grues et était tombée sur un des ouvriers présents au-dessous. La victime avait été projetée dans la Seine.

Accident du travail au terminal Rubis, dans la zone portuaire de Rouen

Un homme a été gravement blessé ce matin à l'entrepôt de stockage de produits pétroliers de Grand-Quevilly (Seine-Maritime). Plusieurs personnes travaillaient en bord de Seine ce mercredi matin (9 septembre 2020) au Terminal Rubis de Grand-Quevilly, à quelques kilomètres en aval de Rouen.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers