Cet article date de plus de 4 ans

Un bon début pour la Foire Saint-Romain de Rouen, mais encore des problèmes d'accès

Stationnement, bouchons, passages piétons : des améliorations sont en cours pour faire oublier les couacs des premiers jours

VIDEO : le reportage de la rédaction de France 3 Normandie

Un bon début

On estime à 200.000 personnes l'affluence pendant le weekend de la Toussaint.

Mais l'édition 2016 de la foire Saint Romain dépassera-t-elle le million de visiteurs, comme autrefois sur les quais ? C'est la question que se posent  (avec une pointe d'inquiétude) beaucoup de forains après la galère des premiers jours, notamment en ce qui concerne les difficultés d'accès rencontrées les premiers jours d'ouverture dans ce nouvel emplacement éloigné du centre-ville de Rouen.

Stationnement (anarchique) des voitures, rues saturées, bouchons, passages des piétons, manque de barrières et de signalétique : il fallait s'armer de patience et beaucoup marcher avant de pouvoir entrer dans la foire et monter dans les manèges…

Inquiétude pour les jours de semaine et les repas du midi

Si la ville de Rouen reconnait ses erreurs et s'emploie à corriger le tir, il reste à savoir si les amateurs de sensations fortes viendront (comme avant) les jours de semaine.

Du côté des restaurants, on enregistre déjà une baisse du chiffre d'affaires sur les services du midi, pendant lesquels de nombreux rouennais avaient autrefois l'habitude de venir avec des collègues de travail pendant leur pause de la mi-journée.

Le temps mis pour rejoindre le nouvel emplacement de la foire semble dissuader, le midi et en semaine, les amateurs de cochon grillé et de frites maison.

Une tendance à surveiller pendant les prochaines semaines, jusqu'au dernier jour de la foire Saint-Romain, le dimanche 20 novembre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
foire saint-romain culture fêtes locales