Crues de la Seine : quelles conséquences sur l'immobilier ?

Vue sur la Seine, c'est un atout pour vendre mais les épisodes de crue avec inondations peuvent refroidir les acheteurs. Les risques naturels sont de plus en plus pris au sérieux. Les ventes de biens peuvent être plus longues.

Maisons dans les boucles de la Seine
Maisons dans les boucles de la Seine © H. Colosio/France Télévisions

 "Il y a 10 ans, on n'y pensait pas mais avec le réchauffement climatique, cela n'arrange rien " , c'est la réflexion d'un habitant du côté de Duclair. Les images d'inondations marquent les esprits. Les assurances peuvent demander des surprimes, ou refuser de couvrir le risque dans une zone régulièrement inondée.

La vue sur la Seine, avec ses belles lumières est liée à un risque. Il est détaillé dans les informations obligatoires communiquées lors des promesses de ventes. 

On connait les risques en habitant le long du halage

Un bien qui se vendait en 3 mois peut demander jusqu'à un an

Crues de la Seine : habiter sur les bords de la Seine ou pas ?

17 millions de français vivent en zone inondable

Ce 12 février, au conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, une amélioration liée au risque inondation a été annoncée : 

"mon ministère va accompagner 9 sites dans la réduction de leur exposition au risque d’inondation. A Marseille comme à Dax ou encore à Vernon, une équipe composée d’architectes, d’urbanistes, d’ingénieurs, va venir prêter main forte aux élus pour rendre des quartiers entiers plus résilients"

. (Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement sécurité société inondations météo