• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Culture : et si vous veniez “ un soir au jardin” des plantes de Rouen ?

Assister à un spectacle dans un écrin de verdure, à la nuit tombée : c'est le concept d' "un soir au jardin". Le  festival imaginé par la ville de Rouen propose des pièces de théâtre et des concerts jusqu'au 14 août dans l'Orangerie du jardin des plantes. Rafraîchissant ! 

Par Béatrice Rabelle

Le festival débute le 8 juillet avec " Hauts-Céans", une pièce écrite par deux comédiens de la compagnie le Qui-vive, complices à la scène depuis 30 ans. 
Le rouennais Nicolas Dégremont et le comédien d'origine dieppoise Frédéric Cyprien avaient pris un immense plaisir à jouer ensemble " bataille navale", une pièce signée Jean-Michel Ribes. L'histoire de deux hommes coincés sur un radeau en haute mer, après le naufrage de leur paquebot. Tout les oppose : l'un est issu de l'aristocratie, l'autre est barman du salon de deuxième classe. Ils sont indispensables l'un à l'autre, car sur ce frêle esquif, chacun fait contrepoids de l'autre. La pièce de l'auteur Jean-michel Ribes est courte, elle dure seulement 25 minutes.
Les deux comédiens ont eu envie de prolonger l'aventure. Ils se sont donc lancés, avec l'aval de l'auteur, dans l'écriture de la suite de cette pièce.
Ils ont écrit pendant des mois, avec un challenge : ne pas trahir l'auteur. Nicolas Dégremont y tenait. Et Jean-Michel Ribes a aimé leur création.

On a écrit en pensant aux personnages de Ribes, sans copier Ribes, mais en restant dans son écritrure et sa plume

Les deux comédiens jouent  sur une scène montée dans un cadre original : celui de l'élégant pavillon de l'Orangerie, accessible le soir par la rue Dufay. 

On est presque dans le ventre de la baleine. Ce lieu est magnifique !


A partir du 16 juillet, c'est Leonor Stirman qui empruntera chaque soir le chemin du jardin des plantes.
La chanteuse s'est fait connaître en 2017  avec son concert sur Barbara. Dans " Panier piano", elle interprète cette fois une certaine Golda Schmendrick, pianiste de renommée internationale et  amante délaissée qui noie son chagrin comme elle peut. Sa conférence sur le piano claqssique se transforme petit à petit en délire musical, de Chopin à Dalida 


Le chanteur Boule viendra quant à lui présenter son dernier album du 25 juillet au 2 août . Seul en scène, le chanteur-poète  aux textes ciselés racontera le parcours d'un artiste en route vers le succès. À travers des anecdotes autobiographiques, avec un jeu de guitare riche et coloré, l'artiste rouennais posera un regard amusé et tendre sur ses congénères

Enfin, au mois d'août, retour au théâtre avec une pièce montée par le metteur-en-scène normand Bruno Bayeux, qui s'empare de la pièce d'Alfred Musset, "le chandelier"
Dans le rôle titre, un certain...Thomas Jolly. L'acteur rouennais est passé en moins de dix ans du statut de jeune espoir à celui de metteur en scène d'envergure et populaire.
Il revient donc à ses premières amours : le jeu d'acteur. Cette fois, le spectacle ne se déroulera pas à l'Orangerie, mais dans l'un des bassins du parc avec une scénographie qui promet d'être spectaculaire.

 
Un soir au jardin, spectacle " Hauts-Céans"
 


Le résumé du programme 

  • Du 8 au 15 juillet à 21h (relâche le dimanche) : "Hauts Céans" par la Compagnie Le Qui-Vive
  • Du 16 au 24 juillet à 19h30 sauf le dimanche à 18h (relâche le samedi) : "Panier Piano" de et avec Leonor Stirman
  • Du 25 juillet au 2 août à 21h (relâche le dimanche) : "Boule" par Cédrik Boule
  • Du samedi 3 août au mercredi 14 août à 21h (relâche le dimanche) : "Le chandelier" par la Compagnie La BBC

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu musique

Météo du vendredi 12 juillet

Les + Lus