Des ascenseurs en panne après des vols de carte SIM, on vous explique pourquoi

Dans l'agglomération de Rouen, plusieurs ascenseurs se retrouvent bloqués après le vol de leurs cartes de téléphonie mobile. Elles servent à contacter les services de sécurité. Les cartes SIM seraient utilisées par les voleurs pour envoyer des SMS frauduleux.

Sur les images de vidéosurveillance d'un immeuble de Bonsecours (Seine-Maritime), un homme se cache de la caméra. Il sort de la cage d’escalier après être monté quelques minutes plus tôt dans l’ascenseur. Peu après la machine ne fonctionne plus. Selon le syndic de l’immeuble, c’est ce jour-là que le kit GSM de l’appareil a été dérobé.

C’est une petite pièce qui se situe dans la machinerie de l'ascenseur qui n’est pas plus gros qu’une petite boîte. En quelques minutes, ils sont capables de la démonter, de l'arracher et l’ascenseur se retrouve en panne. Cela met une vingtaine de résidents dans la panade.

Clément Levif, gestionnaire de copropriété - Square Habitat

Un vol de plus en plus fréquent, qui met à mal le fonctionnement des ascenseurs

"Avant les ascenseurs avaient une ligne cuivrée (téléphonie fixe NDLR) pour pouvoir appeler quelqu’un en cas d’alerte et sortir de l’ascenseur si on était bloqué. Maintenant, Orange arrête les lignes en cuivre et on est donc passé sur des kits GSM pour donner l'alerte" explique Clément Levif, gestionnaire de copropriété.

Sans sa carte SIM, la téléalarme carte des appareils n'est plus opérationnelle. Les ascenseurs ne fonctionnent plus.

Les désagréments sont nombreux pour les habitants des immeubles. "Pour ceux qui habitent au 4ème, des enfants, des poussettes, les courses, c'est compliqué."

"J'ai des voisins qui sont âgés, il y a même un monsieur pour lequel une infirmière vient régulièrement. C'est embêtant." "Quand on a fait les courses de la semaine, monter toutes les affaires en haut, ça pose un problème" confient les occupants de l'immeuble.

Des réparations onéreuses

Après un vol, la remise en fonction de l'ascenseur prend en moyenne 10 à 15 jours. Les réparations coûtent cher. Selon les dégradations, la facture atteint entre 800 et 2000 euros. Les cartes SIM volées serviraient notamment à l'envoi de SMS frauduleux.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité