Les fonctionnaires de la ville de Rouen déplorent la dégradation de leurs conditions de travail

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Luc Drouin .

Les agents territoriaux de la ville de Rouen (Seine-Maritime) se disent victimes des politiques d'économies imposées à toutes les villes et collectivité locales de France.

Les fonctionnaires de la ville de Rouen ont activement participé jeudi 22 Mars, à la manifestation nationale de la fonction publique.
Ils demandent une revalorisation de leur pouvoir d'achat, mais protestent également contre la dégradation de leurs conditions de travail.

Les territoriaux ont le sentiment d'être les victimes des politiques d'économies budgétaires imposées à toutes les collectivités locales de France.

Rouen qui ne déroge pas à la règle, se serre la ceinture depuis 3 ans, réalisant chaque année, une économie d'un million d'euros.

Des économies réalisées notamment par le non remplacement des départs en retraite. Résultat, sur les 2.000 agents employés par la ville, 40 postes ont été perdus. Alors on tente de colmater les brèche en réorganisant les service pour faire autant avec moins.

Quant au salaire moyen dans la fonction publique territoriale, il se situe à 1877 euros nets par mois. Mais beaucoup sont nettement moins payés. De sorte que les agents municipaux n'ont vraiment pas le sentiment d'être des privilégiés.



VIDEO : le reportage de F. Vallet et V. Bouffartique

Les agents territoriaux de Rouen sont en souffrance
















 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité