Handicap. Le collège à la maison menacé : "On va être obligé de licencier des enseignants et laisser des enfants sans solution"

L'association "Votre école chez vous" dispense une partie des cours à domicile à des enfants malades ou handicapés. Un dispositif pour l'heure subventionné en Normandie par des mécènes, qui au bout de 5 ans, pouvaient bénéficier d'une aide publique. Or l'Éducation Nationale s'y oppose, en raison d'une loi de 2021. Pour les parents et les élèves, c'est l'incompréhension.

"Votre Ecole Chez Vous" ou le collège à la maison. Cette association existe à Paris depuis 70 ans et à Rouen et dans sa région depuis 2017. Elle permet de dispenser une partie des cours à domicile à des enfants malades ou handicapés, dans des matières comme les maths, le français, l'anglais.

Le collège à la maison

Nous rencontrons Kenzo, 15 ans, en plein cours d'anglais avec sa professeure. Un cours d'une heure 30 par semaine, au lieu de trois heures s’il était dans son collège classique. Moins de temps certes, mais une attention bien plus grande. "Les profs au collège m'aident beaucoup moins qu'Ophélie. C'est énorme pour moi", nous explique Kenzo.

Kenzo est un élève anxieux qui a énormément besoin d'être rassuré, soutenu, accompagné. Pendant ces heures-là, on travaille l'anglais bien sûr, mais on accompagne aussi Kenzo pour qu'il soit plus confiant.

Ophélie Noël, professeur d'anglais

Pour les parents de l’adolescent, inscrire leur fils, autiste et souffrant de divers troubles dys, a été une évidence."Il n'y a pas tous les bruits qui pourraient le perturber au collège. Il n'arrivait pas à se stabiliser, alors que maintenant il est beaucoup plus calme", explique le père de Kenzo. "Il est beaucoup plus calme, beaucoup plus reposé et se sent vraiment bien."

Un dispositif menacé

Pour ces enfants, une scolarisation à temps plein est impossible. Depuis 2011, de la maternelle au collège, l'association les accompagne chez eux. Maths, français, anglais mais aussi depuis peu, sport et arts plastiques... l'antenne normande de l'association VECV dispense gratuitement des cours de la maternelle au collège. 

Un dispositif pour l'heure subventionné en Normandie par des mécènes, qui au bout de 5 ans, pouvait bénéficier d'une aide publique. Cette formule bénéficie à 16 collégiens dans l’Académie de Rouen. Mais une loi d’août 2021 a revu l’encadrement de l’instruction à la maison. Et "Votre Ecole Chez Vous" n’a pas été reconnue par l’Etat.

Pour les parents et les élèves bénéficiant de cette solution sur mesure de cours à domicile, c'est une aberration !

Pour créer une école, il faut officiellement des murs pour accueillir les enfants. On va être obligé de licencier des enseignants compétents, formés et enthousiastes et on va laisser une quinzaine d'enfants sans solution pour la rentrée prochaine.

Olivier Solliliage, vice-président "Votre Ecole Chez Vous"

Le Rectorat considère qu’il n’a pas à soutenir financièrement cet établissement, indiquant qu’il existe déjà le dispositif APADHE (Accompagnement pédagogique à domicile à l'hôpital ou à l'école).

Un accompagnement des enfants malades sur une courte ou moyenne durée, après un accident par exemple, "ce qui n’est pas tout à fait la même chose", estime l’association.