Insécurité et délinquances en 2022 : la Normandie victime d'une montée en puissance

Les chiffres peuvent se révéler inquiétants. D'après le dernier bilan de la délinquance publié ce 31 janvier 2023 par le ministère de l'Intérieur, la hausse est globale et elle n'épargne pas les 5 départements normands.

Le dernier rapport publié a de quoi susciter l'inquiétude. D'après les services statistiques du ministère de l'Intérieur, le SSMSI, en France, la quasi-totalité des indicateurs de la délinquance enregistrée sont en hausse en 2022 par rapport à l’année précédente.

Ces progressions poursuivent celles observées avant la crise sanitaire pour les homicides, les coups et blessures volontaires, les violences sexuelles et les escroqueries enregistrés par la police et la gendarmerie.

Ainsi, ce qui a visiblement le plus augmenté en 2022 sont les victimes de coups et blessures volontaires (sur personnes de 15 ans ou plus)  de +15 %, après +12 % en 2021. Et cette hausse est légèrement plus forte pour les victimes de violences intrafamiliales enregistrées (+17 %) que pour les victimes d’autres coups et blessures volontaires (+14 %).

La montée est également très nette pour le nombre de victimes de violences sexuelles enregistrées (+11% en 2022, après +33% en 2021). Le nombre de victimes d’escroqueries enregistrées augmente lui aussi nettement (+8 % en 2022).

Mais derrière ces chiffres, les réalités locales et régionales cachent parfois des disparités importantes.

Des Normands plus violents ?

En réalité, la Normandie n'échappe pas à cette tendance d'une société toujours plus violente. En s'intéressant aux chiffres sur les coups et blessures volontaires, c'est apparemment dans le Calvados que la progression a été la plus forte en 2022, avec +19.7% et 3347 agressions contre 2796 l'an précédent.

Mais c'est encore en Seine-Maritime que ces coups et blessures sont les plus nombreux en 2022 avec 6 799 faits recensés contre 5 718, soit une hausse de 18.9%.

À noter que l'Orne est un des départements les moins touchés avec 1 144 faits seulement, mais là encore, c'est près de 120 agressions de plus que l'an dernier. 

 

Autre constat, parmi ces faits, les violences intrafamiliales seraient en hausse de +18% pour atteindre désormais près de 8 500 cas recensés dans la région en 2022.   

La Seine-Maritime, cible privilégiée des voleurs ? 

Autre marqueur de la délinquance globale, en ce qui concerne les vols, la progression la plus significative dans la région concerne en 2022 ceux qui sont sans violences contre les personnes avec +33% sur l'ensemble du territoire normand. 

Et là, c'est dans la Manche que visiblement la montée en puissance est la plus forte avec +32.1% soit au total 2 211 vols contre 1 674 en 2021. 

Mais c'est bien en Seine-Maritime que les voleurs sont les plus actifs avec 9 402 faits, soit une progression de 22%.  

Quant aux cambriolages de logements, ils ont encore progressé de 13% sur la région, soit 6 545 répertoriés par les services de Police. Avec un pic pour le Calvados qui a enregistré un bond de plus de 47% avec près de 1200 intrusions en un an. 

Cette récente étude des services statistiques du Ministère de l'Intérieur est disponible en ligne

C'est quoi le SSMSI ? 

Au sein du ministère de l’Intérieur, le SSMSI est le service statistique en charge de la sécurité intérieure, rattaché à la fois à la police et à la gendarmerie nationales. Il compose avec l'Insee et 15 autres services statistiques ministériels le service statistique public coordonné par l’Insee.                           

Créé fin 2014, le SSMSI a pour mission de produire et de mettre à disposition du grand public et des services du ministère des statistiques et des analyses sur la sécurité intérieure et la délinquance.  Comme les autres membres du service statistique public, il respecte un certain nombre de règles visant à maintenir la confiance dans les informations produites et diffusées, en particulier indépendance professionnelle, fiabilité, neutralité, qualité des processus, méthodologie solide, accessibilité.              Son programme de travail fait l'objet d'une concertation avec l'ensemble des utilisateurs au sein du Conseil national de l'information statistique (Cnis). Son activité est évaluée par l'Autorité de la statistique publique (ASP).

Toutes les publications du SSMSI sont disponibles et téléchargeables en ligne sur son site internet.

Source : Ministère de l'Intérieur

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité