Insolite : 3 Normands lancent Braquemart, des boxers adaptés à la taille des parties intimes des hommes

Publié le
Écrit par J.H.

Trois amis lancent une nouvelle gamme de boxers qui prend en compte la taille des parties intimes des hommes pour plus de confort. Les boxers Braquemart seront fabriqués près de Rouen (Seine-Maritime).

"Pour les soutien-gorge, il existe plusieurs tailles de bonnet. Pour les boxers, on ne prend en compte que le tour de taille. Quand on est bien doté par la nature, c'est donc très inconfortable." C'est face à ce constat que 3 amis normands ont décidé de combler une lacune sur le marché des sous-vêtements pour homme. Pour la petite histoire, l'un des 3 serait confronté à ce problème.

En 2019, Stéfan, Alex, tous deux rouennais et Jérémie, caennais commencent donc à travailler sur leur projet chacun avec ses compétences : l’un est spécialiste en marketing, l’autre en commerce et le troisième en textile. Depuis, ils ont donc imaginé, designé, conçu des prototypes et cherché des partenaires pour les fabriquer. 

Et pour la touche d'humour, leur marque s'appellera "Braquemart" qui désigne une épée moyenâgeuse, courte et épaisse... mais aussi, en argot, un "membre viril".

Des boxers 100% normands

Pour ces boxers, les 3 amis ont sélectionné un tissu jersey Milano. Ces boxers sont donc proposés en deux couleurs, cinq tours de taille et surtout deux tailles de poche : "le vertueux" dont la taille de la poche se rapproche de celle que l'on connait en prêt-à-porter sur des boxers classiques et "l'impétueux" dont la poche est plus grande de 30% par rapport à la poche de boxer standard pour un confort adapté aux plus grands calibres.

Ces boxers seront fabriqués dans un atelier proche de Rouen. De la conception à la fabrication, ils seront 100% normands.

Une campagne de crowdfunding

Mais pour que ces boxers arrivent sur le marché, les 3 associés ont besoin de financements. Ils lancent une campagne de financement participatif sur la plateforme française KissKissBankBank à partir du 17 mai 2022. Vous pourrez alors vous procurer un boxer pour 30 euros (au lieu du tarif fixé à 36 euros). Les premiers clients devraient recevoir leur "Braquemart" début juillet 2022. Les 3 associés ont besoin de 8.000 € pour lancer ce projet.