Mondiaux d’athlétisme 2017: Mahiedine Mekhessi termine 4ème

Mahiedine Mekhissi à l'issue de la finale du 3 000 m steeple aux Mondiaux de Londres 2017. / © Jewel SAMAD / AFP
Mahiedine Mekhissi à l'issue de la finale du 3 000 m steeple aux Mondiaux de Londres 2017. / © Jewel SAMAD / AFP

Avec Lavillenie, Mahiedine  Mekhessi figurait parmi les chances de médailles pour la France aux Mondiaux d’athlétisme de Londres.

Par MR/AFP

Cela devait être la soirée des deux stars bleues, Renaud Lavillenie, finalement toujours maudit aux Mondiaux (3e à la perche), et Mahiedine Mekhissi, 4e du 3000 m steeple.

Pour Mahiedine Mekhissi, il n'a pas manqué grand chose pour monter sur le podium d'une épreuve gagnée par le Kényan Conseslus Kipruto (8 min 14 sec 12) et la 4e place du 3000 m steeple (8 min 14 sec 12) apparait très frustrante.

"Il y a forcément des regrets", a expliqué le triple médaillé olympique. "Je ne peux pas me satisfaire d'une 4e place. Je reviens de loin mais jai été spectateur de la course, je n'ai pas été acteur. Quand j'ai accéléré, il était trop tard. J'ai été blessé cette année et je suis arrivé ici malade. Je prenais des médicaments et je n'étais pas en confiance. J'ai commis des erreurs de débutant. Si j'avais été au contact, la course aurait été pour moi." A déclaré l’athlète du stade sottevillais



Un appel rejeté

La délégation tricolore avait déposé une réclamation à l'encontre de l'Américain Evan Jager (3e), qui aurait marché sur la ligne à deux reprises après la rivière. Cet appel a été rejeté Mahiedine Mekhissi ne récupérera pas la médaille de bronze du 3000 mètres steeple.

A lire aussi

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus