Cet article date de plus de 3 ans

Navigation fluviale interrompue à Rouen après l'incendie d'une péniche

Un important dispositif a été mis en place par les Sapeurs-Pompiers aux abords du pont Mathilde après un feu de cale dans une péniche transformée en maison
L'alerte a été donnée à 15h10 ce vendredi après-midi (15 juin 2018) après un départ de feu dans la cale d'une péniche "à usage d'habitation" dans laquelle des travaux de soudure étaient en cours à Rouen. Une cinquantaine de pompiers a été mobilisée.

Un danger d'explosion pendant plusieurs heures

Si le feu a été rapidement éteint à l'aide de deux lances et d'un générateur de mousse à haut foisonnement, la sécurisation des lieux est plus complexe et a nécessité la mise en place d'un périmètre de sécurité et l'arrêt, sur la Seine au niveau du quai du Pré aux Loups de Rouen, de la navigation fluviale dans les deux sens en raison, pendant plusieurs heures encore, d'un risque d'explosion.

L'exposition à de hautes températures, pendant l'incendie, de deux  bouteilles de soudure (une d'oxygène, une d'acétylène) présente un important risque de déflagration. C'est la raison pour laquelle les pompiers ont immergé ces bouteilles dans la Seine pour qu'elles refroidissent et que tout danger soit écarté.
Ce qui peut prendre 24 heures.

La réouverture de la circulation fluviale dépend par conséquent de cette opération de refroidissement des deux bouteilles, bombes potentielles…

Trois blessés

Durant cette intervention, un sapeur-pompier a été brûlé à l'avant-bras.
Quant aux deux propriétaires (et habitants) de la péniche, ils ont été tous les deux légèrement intoxiqués par le dégagement de fumée.
Ils ont été transportés au CHU de Rouen pour examen.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers