• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un Normand soupçonné de “corruption de mineure” par la police de Meaux (Seine et Marne)

© Photo MaxPPP/ K. Sundelin
© Photo MaxPPP/ K. Sundelin

Un homme de 25 ans, domicilié dans la région rouennaise (Seine-Maritime) sera jugé par le tribunal correctionnel de Meaux (Seine et Marne). Il est soupçonné d’avoir tenté d’obtenir des photos dénudées d’une fillette de 11 ans.

Par Jean-Luc Drouin

La fillette de 11 ans, domiciliée à Coulommiers (Seine et Marne) a eu le bon réflexe. C’est elle qui a alerté ses parents. Elle a été stupéfaite par la demande de l’un de ses correspondants avec qui elle échangeait par l’intermédiaire de Facebook. Il lui demandait qu'elle lui envoie des photos d’elle, dénudée. L'affaire est révèlée par la République de Seine et Marne.
Les parents ont aussitôt porté plainte au commissariat de Coulommiers.

L’inquiétant correspondant a rapidement été localisé et identifié par les enquêteurs.

Il s’agit d’un jeune homme âgé de 25 ans, domicilié dans la région rouennaise. Les gendarmes de Seine-Maritime s’intéressaient déjà à lui pour d’autres affaires. Mais les enquêteurs n’ont pas précisé s’il s’agit aussi d’affaires de prédation sexuelle.


Arrestation et perquisition

Ce sont les policiers de Coulommiers qui, mercredi 23 juin ont procédé à Rouen, à l’interpellation du jeune homme et à la perquisition de son domicile.
Son ordinateur et divers matériels électroniques ont été saisis et confiés à un spécialiste de la cybercriminalité de la Sûreté départementale de Seine et Marne.

Placé en garde à vue à Meaux, le présumé prédateur sexuel a été présenté à un juge d’instruction qui lui a notifié sa mise en examen pour  "tentative de corruption sur une mineure de 11 ans".
Remis en liberté, il est sous contrôle judiciaire, en attendant de comparaître devant le tribunal correctionnel de Meaux, le 1er Août 2016.

Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus