En Normandie, les agences de voyages cherchent des solutions pour les clients de Thomas Cook France-Jet tours

A Elbeuf, une cliente qui avait réservé un voyage Jet Tours conseillée par un responsable d'agence de voyage / © France 3 Normandie
A Elbeuf, une cliente qui avait réservé un voyage Jet Tours conseillée par un responsable d'agence de voyage / © France 3 Normandie

De nombreux normands avaient prévu ou réservé un voyage au soleil cet automne ou cet hiver. En France, la marque Thomas Cook-Jet tours n'est pas encore  en cessation de paiement mais il est demandé aux clients de ne pas partir et de patienter pour les remboursements.

Par S. Callier et AFP


La faillite de la maison-mère Thomas Cook en Angleterre touche Jet Tours, marque bien connue des français. Elle avait été rachetée par le géant du voyage anglais en 2008. La filiale française n'est pas déclarée en cessation de paiement, à ce jour.  Ce 24 septembre, elle a annoncé qu'elle allait demander son placement en redressement judiciaire.

    "L'objectif est d'assurer la continuité de l'activité de l'entité française et d'avancer rapidement sur une solution de reprise sous la protection du tribunal de commerce de Nanterre", indique un communiqué. "A ce jour, plusieurs repreneurs potentiels sérieux du secteur du tourisme ont déjà fait part de leur fort intérêt
pour Thomas Cook France".

Aucun engagement pour les remboursements de Thomas Cook France

Jet Tours informe les voyageurs sur son site, limité à une seule page :  "Compte tenu des fortes perturbations attendues à destination, nous vous préconisons DE NE PAS partir dès ce jour. Sachez que nous regrettons d’avoir à préconiser cela, mais il nous parait plus raisonnable de procéder ainsi, afin de vous éviter davantage de difficultés.

Concernant les remboursements, nous ne pouvons prendre aucun engagement à ce jour tant que Thomas Cook France n’est pas placé en cessation de paiements.

Un numéro d'information est ouvert : 01 45 05 40 81

Les agents de voyage reçoivent des voyageurs déçus, inquiets. Ils se préparent à recomposer des voyages équivalents à ceux qui étaient prévus. Leur métier est court-circuité par les réservations sur internet, mais leurs conseils sont recherchés en cette période de doutes.


On avait prévu un voyage de noces, réservé il y a 10 jours. J'ai contacté l'hôtel, notre compagnie de vol. Ils m'ont dit que tous les vols ont été arrêtés, il n'y a pas de plan B

 
En Normandie, les agences de voyages aident les clients pénalisés par la faillite de Thomas Cook
Reportage de J. Howlett et E. Lombaert

Sur le même sujet

Jazz Orne Danse

Les + Lus